page hit counter
Dernière nouvelles

Véhicules Électriques: le marché français progresse !

De plus en plus de constructeurs auto, moto et scooter introduisent l’électrique à leurs gammes de produits. Ce phénomène résulte des problèmes environnementaux et financiers que le carburant engendre mais aussi d’une demande grandissante de la part des consommateurs.

La France est bonne élève

En 2014, la France est tout de même le second pays européen (derrière la Norvège) à avoir eu la meilleure progression en termes de ventes de véhicules électriques avec une augmentation de 8%.

De la même manière, la France est le pays européen qui détient le plus de véhicules électriques immatriculés (plus de 40.000).

Côté constructeur, Renault et Nissan détiennent à eux seuls près de la moitié du marché de l’électrique avec les modèles ZOE (Renault) et LEAF (Nissan).

Par ailleurs, on parle beaucoup des voitures mais il faut savoir que de nombreux constructeurs de motos et de scooters se sont spécialisés dans l’électrique. On citera Zeromotorcycles pour les motos et Govecs pour les scooters mais vous pourrez en découvrir davantage ici.

L’état y est pour quelque chose

Si la France est aussi performante sur l’électrique, c’est aussi parce que l’État met en place des initiatives visant à faire progresser le marché national. Parmi les initiatives annoncées pour 2015, on retrouve :

  • Le bonus écologique de plus de 6.000€ maintenu. Cette somme représente grosso modo la différence de prix avec un véhicule thermique de même classe.
  • Un nouveau bonus avoisinant les 10.000€ qui sera attribué aux conducteurs de diesel souhaitant passer à l’électrique. Ils pourront aussi opter pour l’hybride (mi électrique, mi carburant), le bonus sera alors réduit à 6.500€.
  • Le développement d’un réseau national d’infrastructures de recharge qui va permettre avant tout de pouvoir recharger son véhicule électrique comme on remplirait son réservoir de carburant mais aussi à rassurer les acheteurs potentiels qui peuvent actuellement être septiques face au nombre encore restreint de bornes de recharge électriques.
  • Un crédit d’impôts de 30% viendra aider les personnes souhaitant s’équiper personnellement d’un système de recharge électrique à domicile.

Avec les nombreuses initiatives annoncées par le gouvernement français pour 2015 concernant l’électrique, la France pourrait bien confirmer son statut de leader européen sur les véhicules électriques, sans compter que les constructeurs devraient progressivement concevoir de plus en  plus de modèles électriques.

 

Afficher
Cacher