page hit counter
Dernière nouvelles

Viande froide et ambiance chaleureuse

De nombreux cocktails et réception se font uniquement à base de pâtisserie pour la partie sucrée et de viande froide pour la partie salée. Cela représente près de la moitié des fêtes qui se passent en France pour l’année 2014. Il doit donc y avoir une raison pour laquelle cette forme dinatoire est de plus en plus prisée.

charcutier marseille

Une préparation minimale

Qui dit viande froide dit préparation faite par d’autres. Il peut s’agir de charcuterie achetée toute faite, ou d’une préparation très facile à conditionner. On parle ici de salami, de mortadelle et d’autres jambons. Pour ceux que cela intéresse, il existe un nombre effarant de variété de conditionnements et ce, pour tous les goûts et religions. On peut se retrouver avec un morceau de mortadelle de volaille certifiée halal ou un salami kacher. Seule l’appellation est commune mais les ingrédients respectent les goûts et inclinaisons religieuses de tous.

Lors d’une fête improvisée ou encore à petit budget, cette solution est la meilleure à adopter. Il n’est pas besoin de recourir à un important personnel, hormis pour le service, et encore cela est discutable. Aucune cuisson salissante n’est à l’ordre du jour si on choisit cette solution et qui plus est aucune préparation fastidieuse n’est à prévoir. Charcutier Marseille ou encore le premier hypermarché venu ou le plus proche peuvent largement donner satisfaction tant qu’on n’est pas trop regardant sur l’aspect visuel que cela pourrait donner.

Quelques conseils utiles

Organiser une réception avec de la viande froide uniquement comporte des risques et il est des erreurs à ne pas commettre. Au travers de quelques conseils utiles, il sera aisé de contourner ces quelques pièges. Evidemment, il faut bien veiller à ne pas se mélanger les pinceaux lors de la mise en table. Si l’on a des invités de confessions religieuses différentes, il vaut mieux séparer les couverts de présentation et de dégustations comme pics et autres fourchettes. A moins d’être vraiment tête en l’air ou ne pas avoir connaissance de la chose, dès l’achat, vérifier que tout le monde sera servi en fonction du nombre de chaque groupe.

Il est inutile de prévoir de trop nombreux services. Une étude a démontré que plus il y a de choses à table lors du premier service, moins les gens ont tendance à ressentir un manque et freinent automatiquement leur consommation au bout de quelques bouchées. Au contraire si on met de petits plats qui seront par la suite regarnis, un même nombre de personnes consommera davantage. En plus, cela évite de trop nombreux déplacements lors des services qui occuperont à plein temps un nombre plus ou moins important de personnes.

Afficher
Cacher