page hit counter

Zoom sur le métier d’avocat

Premièrement, la profession d’Avocat est une profession réglementée, structurée au sein d’un ordre et nécessitant pour y accéder de remplir de nombreuses conditions tant sur le plan de la formation que sur le plan personnel, pour cela, comme pour d’autres métiers faisant partie des professions réglementées tel que le métier de médecin, d’architecte ou encore de pharmacien, l’inscription à l’ordre professionnel doit être accompagnée du casier judiciaire numéro 3. Il fera ensuite l’objet d’une étude, et toute infraction incompatible avec la profession fera automatiquement l’objet d’une disqualification du candidat.

Les compétences requises de la profession d’avocat.

A lire aussi : Archet de violon : un objet technique et unique

Tout d’abord, un avocat doit être rigoureux, que ce soit dans le travail écrit ou oral. Son nombre d’heures dépassera la moyenne française et les textes juridiques se modifient régulièrement, il doit constamment rester à l’actualité pour ne pas se sentir dépasser.

L’avocat doit aussi faire preuve de charisme et d’empathie envers ses clients, il est impliqué dans des litiges qui peuvent avoir des importantes conséquences. Il est convié au secret professionnel et soumis aux règles de la déontologie de sa profession.

A découvrir également : Un lit frais pour un meilleur sommeil (même en hiver!)

Avocat est une profession dont la fonction principale est de défendre ses clients en faisant prévaloir ses intérêts. L’avocat exerce une fonction libérale, il est totalement indépendant dans le choix de ses clients et n’est soumis à aucun régime en particulier.

Il peut également défendre des personnes morales, entreprises et autres. Pour cela les avocats sont de plus en plus spécialisés. Les avocats de proximité, qui règlent les problèmes de la vie quotidienne restent de loin les plus nombreux.

Mais ce sont le droit des affaires et le conseil aux entreprises qui est de nos jours le créneau le plus porteur.

Lorsqu’il s’agit de défense, l’avocat doit rencontrer plusieurs fois son client avant le procès, il doit constituer son dossier et rédiger les pièces nécessaires à la défense. Il assiste aussi les inculpés directement chez le juge d’instruction afin de veiller au respect de leurs droits. Au moment du procès, il soutient la cause de son client par ses interventions et une plaidoirie finale.

Pour exercer, l’avocat doit être inscrit à un barreau (ensemble des avocats rattachés à un tribunal de grande instance) :

Pour devenir avocat.

Pour la faculté de droit, il faut être titulaire d’un Bac +4 et passer l’examen a un centre régional de formation professionnelle, appelé CRFPA. Une formation de six mois sera enseignée concernant les aspects déontologiques de la profession. Et un projet de huit mois sera réalisé sur la volonté du candidat, une fois terminé, il devra passer le CAPA (Certificat d’étude a la profession d’avocat). A l’obtention du diplôme, l’élève avocat devra effectuer un stage avant de pouvoir exercer individuellement sa profession.

En ce qui concerne la rémunération d’un avocat, il faut savoir qu’elle est fixée en accord avec son client, étant donné que son activité est libre, il n’a pas de prix fixe.