page hit counter

Passion jardin : les Français se mettent au vert !

Les Français sont de plus en plus nombreux à s’adonner à la passion du jardinage. A l’instar de la cuisine, qui connaît un véritable engouement et de plus en plus d’adeptes, le jardinage attire de plus en plus de passionnés.

Souhait d’air pur et d’activité nature, désir de produire soi-même une partie de son alimentation de savoir ce que l’on mange, envie de se détendre et de profiter d’une activité connu pour rendre zen… Les raisons qui poussent les Français vers le jardin, le jardinage et les espaces verts sont nombreuses et toutes parfaitement compréhensibles.

Lire également : Une cuisine qui se fond dans notre intérieur

Toujours plus nombreux à aimer jardiner

Si seulement 7 Français sur 10 ont la chance d’avoir un jardin, ils sont pourtant 9 sur 10 à annoncer aimer jardiner. Ainsi pas besoin d’un jardin pour avoir la main verte, les plus petites espaces trouvent leur utilité pour installer un jardin.

Ainsi, les émissions télévisées et magazines papiers dédiées au jardin rencontre un véritable succès. L’un des exemples les plus parlant est l’émission « Silence ça Pousse », diffusée de façon hebdomadaire sur France 5 et qui réunit en moyenne 640 000 téléspectateurs et passionnés de jardin. Un chiffre qui n’est pas surprenant puisque le programme propose des conseils pouvant être pris en compte tant au jardin qu’en ville pour les espaces verts plus réduits.

A lire en complément : Beauté: quels produits pour l’été ?

La passion du jardin se mesure également à la fréquentation croissante observées dans les jardineries et magasins spécialisées. Ainsi, les grandes enseignent constitue une promenade idéal le dimanche et permettent aux travailleurs de la semaine de profiter tout au long de leur week-end de leur jardin et d’y mener les travaux souhaités même le jour du traditionnel repos dominical.

Un jardin même en ville

Le jardinage n’est plus réservé aux seuls ruraux. Les citadines peuvent également avoir la main verte et reprennent la main sur le moindre espace disponible pour assouvir leur passion. Parce que les plantes en pot dans un appartement ne suffisent plus, les cours, terrasses, balcons et toits des immeubles sont investis pour faire pousser fleurs, fruits et légumes.

Sans parler d’agriculture urbaine qui prend pourtant une ampleur croissante et rencontre un véritable succès, le balcon est déjà une option pratique pour réaliser quelques cultures, le tout est évidemment d’être raisonnable et de ne pas surestimer la capacité des espaces réduits.

Puisqu’on ne peut planter en plein terre, l’option idéale est évidemment le pot ou le bac. On pourra y faire pousser quelques plantes aromatiques, quelques fraisiers ou pieds de tomates cerises. En revanche il faut tirer un trait sur les plantes racines telles que le poireau ou la pomme de terre, tout comme sur les plantes gourmandes en espaces comme les courges.

La serre retrouve la faveur du jardin

Longtemps réservée aux professionnels de la culture potagère, la serre de jardin fait son grand retour chez les particuliers depuis quelques années déjà. Nos aïeux n’ont évidemment pas abandonné leur serre tunnel ou leur serre à tomate, on peut parler de démocratisation de la serre tant elles fleurissent dans les jardins.

Et pour cause, loin des tunnels en structure acier et bâche plastique, certains professionnels proposent aujourd’hui des produits designés et s’intégrant parfaitement à l’esthétique du jardin et de la maison. Ainsi, la serre en verre adossée revêt des airs de jardins d’hiver façon belle époque. Et pour les plus petits espaces comme les balcons et terrasses évoquées précédemment, des petits modèles s’adaptent parfaitement.

Et au-delà de son esthétique, la serre de jardin offre évidemment de réels avantages pour les amoureux du jardin. En effet, l’écosystème quasi-fermé de la serre permet de bénéficier de températures clémentes en amont et en aval de la saison des cultures, il protège les plantes des intempéries et limites le risques de maladie. Les récoltes s’en trouvent ainsi à la fois anticipée, prolongées et augmentées.
Vous n’avez pas encore succombé à la passion du jardin ? Qu’attendez-vous ?