page hit counter

Tout savoir sur le métier de chauffeur privé

Le chauffeur privé a pour rôle de veiller aux déplacements de ses clients. Ce métier est aujourd’hui très en vogue et intéresse de nombreuses personnes. Cependant, comment devenir chauffeur privé ? On vous dit tout à travers cet article.

Quels prérequis pour devenir chauffeur privé ?

Les titres rattachés au chauffeur privé sont variés. Par exemple, ce dernier peut exercer en tant que chauffeur de VTC lorsqu’il propose ses services soit à des touristes soit à des particuliers. Il peut également être chauffeur évènementiel à condition qu’il ait pour tâche d’assurer les déplacements à la faveur d’un évènement. Si vous recherchez un chauffeur privé pour un mariage à Arles et à ses alentours, cliquez ici.

A lire en complément : Quelle assurance auto pour votre véhicule de luxe ?

Par ailleurs, pour exercer le métier de chauffeur privé, vous devez disposer de quelques compétences mécaniques ou techniques. Il vous faut également un minimum de courtoisie, un sens du relationnel et une discrétion. De même, vous devez avoir une bonne maîtrise de la ville où vous souhaitez travailler afin d’offrir aux clients les meilleurs itinéraires. Pour vous installer, vous devez détenir un véhicule d’un standing donné. Par exemple, le véhicule doit être âgé de 6 ans au maximum. Il doit comporter au moins 4 portes et avoir une puissance de 120 ch au minimum. Pour plus de professionnalisme, vous pouvez doter votre voiture de produits d’accueil, dont le gel hydro alcoolique et l’eau.

Quelles conditions à remplir pour devenir chauffeur privé ?

Pour devenir chauffeur privé, certaines conditions sont à remplir. D’abord, vous devez détenir un permis de conduire datant de 2 ans au minimum hormis la période probatoire. Ensuite, il est nécessaire que vous passiez l’examen initié par la CMA, c’est-à-dire la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. En outre, il faudrait que vous soyez exempt de toute condamnation vous interdisant la gestion d’une entreprise. Enfin, vous devez être apte à conduire. Pour en avoir l’assurance, n’hésitez pas à vous procurer un certificat médical signé par un médecin reconnu par la Préfecture. L’obtention de ce document vous permettra d’ailleurs d’avoir une attestation d’aptitude physique.

Lire également : Conseils pour rendre chaleureux son espace de vie

En remplissant toutes ces conditions, vous bénéficierez d’une carte professionnelle délivrée par la préfecture. En amont, il faudra envoyer un justificatif de domicile, une attestation de réussite au test d’aptitude physique et votre justificatif d’identité. Après avoir obtenu cette carte, vous pouvez dès lors valider votre inscription sur le site du ministère de l’environnement.

Quel statut juridique pour devenir chauffeur privé ?

Le chauffeur privé dispose d’une structure juridique. Pour ce faire, il lui faut nécessairement un statut juridique. En effet, un chauffeur privé en micro-entreprise peut choisir un régime juridique simple. Il n’aura donc aucune comptabilité à tenir et aucun calcul de cotisations sociales à effectuer.

Cependant, un chauffeur privé installé en société doit créer une SASU ou une EURL. Pour ce faire, plusieurs formalités juridiques sont requises.