page hit counter
News Ticker

Consulter un psychologue: dépasser le sentiment de honte

Consulter un psychologue: dépasser le sentiment de honte

Malgré tous les efforts réalisés en la matière ces derniers temps, consulter un psychologue demeure aujourd’hui encore connoté négativement. Comme s’il était honteux d’admettre que non, tout n’est pas rose. Que non, tout ne va pas bien. Et que derrière ce sourire de façade que nous portons tous, il est une souffrance plus ou moins vive qui ne nous lâche jamais. Décryptage.

« Comment vas-tu? »

– « Comment vas-tu? »
– « Bien, et toi? »

Cette « discussion » accompagne quotidiennement nos bises et autres poignées de main. Les mots sortent de notre bouche de manière automatique. Si la question semble aller de soi, la réponse est elle aussi formulée du tac au tac. Nous agissons là de manière machinale, sans même songer au sens des phrases prononcées.

Or, le sens de ces quelques mots est pourtant lourd. Après tout, la question initiale vise à s’assurer de l’état psychique, physique et psychologique de l’interlocuteur. Malgré tout, une seule et unique réponse est attendue: « bien ». Réponse généralement suivie de cette même question, retournée à l’envoyeur.

Si, par malheur, nous avions à faire face à une réponse différente, nous nous en trouverions démunis. Pourquoi? Car, en réalité, nous nous en fichons de savoir comment notre interlocuteur se porte. Nous n’avons pas le temps pour ces « bêtises ». Il s’agit-là davantage d’un ramassis de banalités considérées comme polies.

On ne va pas bien? Et alors? Il est tellement plus simple de faire « comme si ».

Consulter un psychologue, c’est justement tout le contraire. C’est accepter qu’il existe un problème, problème dont il est peu probable que nous puissions le résoudre seul. D’où la nécessité de l’intervention d’un psychologue.

Faux-semblant

Le monde dans lequel nous vivons est rempli de ces faux-semblants. Nous jouons toutes et tous un rôle, parfois même de manière inconsciente. Consulter un psychologue, c’est ôter ce masque. C’est se montrer à nu. Se livrer tel que l’on est.

Dans un monde où il est parfois plus simple de faire semblant, consulter un psychologue n’est pas toujours bien reçu. Or, cela s’avère bien souvent bénéfique.

Et s’il le moment de mettre notre fierté de côté était venu? 😉