page hit counter
Dernière nouvelles

Devenir anthropologue : autour de l’humain

Le métier d’anthropologue est l’un de ces métiers passion très pointus, pour lesquels de longues études sont nécessaires. Vous envisagez des études d’anthropologie ? Les sciences de l’Homme sont fascinantes. Le métier d’anthropologue est accessible à tout étudiant désireux de suivre un parcours sérieux en anthropologie.

Le métier d’anthropologue : ses missions

Un anthropologue est aussi appelée ethnologue. Son métier est centré sur les sciences de l’homme, ou de l’être humain. Un ethnologue ou un anthropologue étudie l’être humain dans son environnement, au moment où il poursuit sa recherche de terrain.

Autrement dit, un anthropologue ne peut étudier les populations autochtones qui vivaient au XVe siècle, puisqu’elles n’existent plus. Les peuples anciens sont étudiés par les paléoanthropologues, les archéologues et les historiens. L’anthropologue est chargé d’observer la population humaine, mais aussi ses croyances, ses mentalités, ses coutumes.

Observer une population humaine vivante

L’anthropologue a pour missions le fait d’observer, d’étudier, d’analyser, de consigner, de répertorier, de comparer, de mettre en lumière certaines pratiques d’une population vivante donnée. Ce métier peut donc l’amener à voyager à l’autre bout du monde pour faire de la recherche de terrain auprès de la population concernée.

Le métier d’anthropologue se fait dans le respect de l’être humain. L’ethnologue anthropologue adopte une posture neutre d’observateur des peuples autochtones, dans la lignée directe de Claude Levi-Strauss, père de l’anthropologie.

Le but ultime de la recherche de l’anthropologue est de pouvoir consigner des faits et de les partager au plus grand nombre. En effet, certains modes de vie et certaines coutumes tendent à disparaître aujourd’hui, avec les effets directs de la mondialisation. L’ethnologue anthropologue est un expert qui part en immersion au cœur de sa problématique, et à la rencontre de la population qui l’intéresse et dont il veut étudier les modes de vie.

Anthropologue ethnologue : un métier très vaste

L’ethnologue anthropologue exerce un métier très vaste et il est fréquent qu’il opte pour une spécialité, notamment en commençant par le secteur géographique précis d’étude des peuples. Ces spécialisations peuvent être extrêmement pointues et précises et ne concerner qu’un tout petit groupe de personnes au sein d’un groupe public ou privé d’êtres humains, une population donnée, ainsi que ses pratiques.

Concrètement, l’immersion ou “terrain” de l’anthropologue et ethnologue peut durer quelques semaines comme elle peut prendre plusieurs mois voire plusieurs années. La période d’immersion de cet expert de l’anthropologie est destinée à permettre d’observer la population, de collecter des données, de les analyser et de les mettre en regards si besoin avec des études menées par des archéologues, des historiens, etc.

Une posture discrète, propre à l’anthropologie

Un groupe d’humains a ses fonctionnements et sa logique sociale et comportementale. L’anthropologue n’intervient pas pour dire si les pratiques du groupe sont bonnes ou mauvaises. Aucun jugement n’est induit. Il se positionne en pur observateur et se doit de rester discret afin de ne pas perturber le groupe au cours de ses observations et de sa recherche.

Organisation sociale du groupe, rapports de force, hiérarchie, fonctionnements de l’humain au sein du groupe… L’anthropologue  relate ensuite les faits à la manière d’un conteur. Diverses publications universitaires et non-universitaires sont attendues d’un chercheur en anthropologie et en ethnologie.

Les travaux publiés en anthropologie et en ethnologie servent au partage de connaissances et peuvent mettre divers experts anthropologues et ethnologues en relation les uns avec les autres.

La collaboration universitaire

L’anthropologue travaille en étroite collaboration avec un directeur de recherche dans l’université et dans le département d’anthropologie auquel il est rattaché. Cette période d’immersion et de terrain se situe en général en doctorat. Des périodes plus courtes peuvent avoir lieu avant dans le cursus Licence et Master en université d’anthropologie.

Comment devenir anthropologue ou ethnologue ?

Les sciences de l’Homme, l’ethnologie et l’anthropologie sont des sujets qui passionnent de nombreux étudiants. Pour devenir ethnologue anthropologue, il faut avant tout être passionné de recherche. En effet, les études sont longues et impliquent un cursus complet en département ou faculté d’anthropologie.

Les qualités et compétences d’un chercheur en anthropologie

Pour être anthropologue, il faut avoir une curiosité naturelle pour l’être humain. La biologie, l’histoire, l’ethnopsychologie vous intéressent. Vous êtes respectueux et un vous avez un relationnel de qualité avec les personnes qui vous entourent. Ces qualités sont essentielles pour un ethnologue ou un chercheur en anthropologie.

Vous avez aussi le sens du détail, l’esprit critique, vous aimez l’analyse et l’observation, vous êtes tolérant et patient. Vous êtes passionné par votre sujet et vous souhaitez comprendre les fonctionnements sociétaux d’un groupe d’individus donné.

Vous avez de fortes compétences rédactionnelles et vous aimez décrire les choses telles que vous les percevez, avec le sens de la précision. Vous êtes rigoureux et relativement autonome en immersion. Sachez toutefois que vous serez amené à travailler en équipe dans le cadre de votre recherche.

Les études en anthropologie et ethnologie

Votre parcours est fait de longues études. Le métier d’anthropologue n’est accessible qu’après avoir obtenu une Licence et un Master (Bac + 5). Toute université ayant en son sein un département d’ethnologie ou d’anthropologie et les masters adéquats peut vous accueillir pour votre recherche et vos études.

L’EHESS (Ecole des hautes études en sciences sociales) dispense une formation spécialisée pour les aspirants ethnologues et anthropologues. Souvent, le doctorat est nécessaire après un master afin de s’assurer un poste et des fonctions à la mesure de vos attentes.

Anthropologie : les débouchés

Un anthropologue peut travailler en collaboration avec les musées, une université ou même une entreprise. Le poste le plus recherché après des études en anthropologie est de trouver du travail au CNRS (Centre national de la recherche scientifique). Un débutant au CNRS est rémunéré environ 2000 euros brut mensuels.

Des postes universitaires attendent les anthropologues et chercheurs en ethnologie désireux de transmettre leur savoir tout en continuant la recherche en parallèle.

Afficher
Cacher