page hit counter
Dernière nouvelles

Le bien-être animal, un réel combat

Le bien-être animal englobe non seulement la santé, mais aussi le bonheur des animaux. En finir avec l’élevage intensif pourrait être un premier pas pour éviter toute cette souffrance inutile. Les poules dans les cages trop petites, les poussins broyés dès leur naissance, les vaches entassées dans des bâtiments exigus, autant de pratiques à bannir. Les animaux élevés sans cruauté sont en meilleure santé. Il faut donc être attentif à ces valeurs concernant le bien-être animal dans un élevage

Protéger les animaux d’élevage

Le bien-être animal est aujourd’hui plus que jamais au centre de bien des débats. On entend par bien-être la manière dont les animaux évoluent dans les conditions qui les entourent. Certains critères doivent être absolument réunis, le bon état de santé, un confort suffisant, un régime alimentaire satisfaisant, une sécurité, une absence de douleur, de détresse, de peur, la possibilité d’expression du comportement naturel. Le monde agricole est de plus en plus soucieux du mode d’élevage des animaux. Ils doivent avoir accès à l’extérieur en permanence lorsque bien sûr les conditions climatiques le permettent. Le pâturage présente de nombreux avantages et peut être associé à la réduction de bien des problèmes.

Les animaux ont droit au respect

Le bien-être animal englobe la sérénité psychologique et la possibilité d’exprimer des comportements propres à leur espèce. L’alimentation est un point important, un apport suffisant est essentiel afin de maintenir leur santé dans de bonnes conditions. La litière est également à respecter, elle doit être confortable, propre. La prévention passe par l’observation des animaux, la connaissance des bonnes pratiques d’élevage. À travers le monde, des campagnes de sensibilisation sont menées afin de promouvoir un élevage durable, raisonné, plus respectueux des animaux. Le bien-être animal doit être placé au centre de l’industrie agroalimentaire. Le respect de l’animal doit faire partie intégrante du métier d’éleveur afin que plus jamais on assiste à cette banalisation de la souffrance.

Afficher
Cacher