page hit counter

Les dangers potentiels de l’épilation au laser

Les poils sont souvent inesthétiques sur le corps d’une femme. Pour pallier à ce problème, de nombreuses méthodes existent notamment le rasoir, fil, tondeuse, papier adhésif dépilatoire, cire chaude, cire froide, crème dépilatoire, pince à épiler, épilateur électrique, lotion épilatoire…

La plus ancienne est sans doute l’épilation à la pince ou brucelles qu’on retrouve dans la plupart des civilisations antiques et la cire qu’on dénote dans la civilisation orientale. Mais il faut le dire, ces dernières font un mal de chien, notamment pour les novices.

A découvrir également : Quelles sont les formations pour devenir kinésithérapeute ?

Cependant ces méthodes ne sont que temporaire, et très souvent, les poils repoussent plus ou moins rapidement. C’est ainsi que l’épilation définitive a gagné en popularité depuis sa démocratisation. En effet, de nombreux salons d’épilation au laser à Paris proposent ce type de prestation. Plus de renseignements sur le site Épilation-laser-paris.org

Comment ça marche ?

L’épilateur à laser utilise la technique de photo épilation comme base de son efficacité. En effet, la lumière intense qu’elle diffuse viendra directement attaquer la racine du poil pour le détruire et empêcher toute repousse.

A découvrir également : Quels sont les aliments capteurs et brûleurs de graisses ?

L’épilation par laser fonctionne idéalement avec les poils foncés sur une peau claire. Ceci s’explique par le fait que la technique de la photo épilation trie les points sombres grâce à un faisceau de lumière intense. Ce faisceau sera absorbé et atteindra ainsi le poil à son bulbe pour le détruire définitivement. Mais le traitement ne sera pas efficace si le poil n’est pas dans sa phase de croissance.

Quels sont les dangers de l’épilation à laser ?

Outre la petite douleur ressentie lors des séances d’épilation, le danger potentiel sur l’utilisation de l’épilation à laser réside surtout sur la méconnaissance de son fonctionnement. En effet, étant donné la démocratisation des appareils d’épilations lasers, la plupart des particuliers qui les achètent n’ont souvent pas conscience des méfaits que peuvent engendrer un usage abusif et sans contrôle dermatologique.

Il est à noter que le réglage des épilateurs lasers requiert l’intervention d’un médecin et que le nombre de séances dépend entièrement de la pilosité de la zone à traiter. Néanmoins, les brulures, rougeurs, enflures, croutes, cicatrice laissé par l’utilisation de cet appareil sont bien évitables si vous faites appel à un professionnel pour une épilation au laser.