page hit counter
Dernière nouvelles

Quelle mutuelle choisir ?

mutuelle

La mutuelle ou la complémentarité santé est un dispositif social mis en place depuis des décennies. Elle vient en complémentarité de la Sécurité Sociale pour permettre d’alléger les charges relatives à la santé des membres adhérents. Ainsi donc, comment peut-on effectuer le choix de sa mutuelle ? Explorez cet article pour connaître les différents indices à prendre en compte pour le choix de votre mutuelle.

Comment faire ce choix ?

Avant de choisir votre mutuelle santé, il faut au préalable faire une évaluation de vos besoins.  Il faut tenir compte de votre âge, de vos affections pathologiques récurrentes ou non, de votre travail et de ses risques. La considération de votre composition familiale et des personnes à charge est importante également.

Si vous disposez déjà d’une assurance maladie, relevez les postes de dépenses faiblement remboursés par la mutuelle en cours. Passez en revue la présence ou non, du panier 100 % santé, des délais de remboursement, des plafonds de remboursement.

Une fois établie, vous pouvez utiliser un comparateur de mutuelle en ligne. Simple et rapide, elle va vous permettre de passer en revue les offres du marché. Cette analyse vous donnera l’occasion de choisir la meilleure mutuelle adaptée à votre profil et faire des économies.

Les garanties qu’offre la mutuelle

Les garanties de contrat sont des points clés à étudier avant de choisir la mutuelle. Si vous souffrez d’une pathologie chronique qui nécessitera une hospitalisation fréquente, il est plus avantageux de choisir une garantie renforcée en hospitalisation pour traiter l’affection. Si les membres de la famille souffrent d’amétropie, optez pour la mutuelle qui offre de meilleures garanties en optique.

Évaluez aussi les garanties concernant les actes médicaux (imagerie médicale, prestations de laboratoire d’analyses médicales, consultations). Certaines offrent également des garanties spécifiques pour l’appareillage, notamment les prothèses auditives et dentaires, l’orthopédie et l’orthodontie.

Prenez garde aux exclusions de garanties : c’est-à-dire dans quel cas la mutuelle ne vous remboursera pas. Il existe également le délai de carence qui est la période durant laquelle le membre ne reçoit pas une couverture juste après la souscription. Elle peut durer des mois dans certains cas.

Le remboursement

Observez également le taux de remboursement que propose la mutuelle. Pour un taux de remboursement de 100% par exemple, seul le montant non couvert par l’Assurance Maladie, sera pris en compte et en aucun cas les dépassements d’honoraires ni les prix complets des médicaments. Les soins optiques et ceux dentaires, par exemple, sont connus pour être des postes de dépenses moins couverts par la Sécurité Sociale. Pour obtenir un remboursement dans ces cas, souscrivez à un taux de 200% à 300%.

Compte tenu de l’importance des frais de santé, il est suggéré d’opter pour un contrat proposant un délai de remboursement de 48 h.

Autres Points

Certaines mutuelles exigent un questionnaire médical afin de proposer un tarif personnalisé. La prime d’assurance peut se retrouver majorée, si vous être perçu comme un « membre à risque ».

Il faut veiller aussi à mettre à jour votre mutuelle, car vos besoins ne resteront pas éternellement figés. Ne vous laissez pas aussi influencer par la notoriété d’une mutuelle. La plus populaire n’est forcément pas celle qui vous convient.

Afficher
Cacher