page hit counter
Dernière nouvelles

Retour sur la fabuleuse histoire de « Joe le Plombier »

n
n
nn
n

Joe Wurzelbacher, plus connu sous le nom de «Joe le Plombier » était en 2008 le symbole de l‘américain moyen travaillant dur pour gagner sa vie. Il a été propulsé au rang d’icône en très peu de temps après que les deux candidats à la présidentielle de l’époque (Barack Obama et John McCain) l’aient cité plus de 20 fois durant le débat qui les opposait. Quelques jours plus tard, c’est l’heure des grandes révélations concernant ce bonhomme chauve et que John McCain présentait comme une potentielle victime de la future présidentielle démocrate. Retour sur ce fameux épisode qui a beaucoup marqué la campagne de 2008.

Tout commence par une interpellation

L’histoire de « Joe le plombier » a réellement commencé lorsqu’il a interpellé le candidat Obama par rapport à son projet fiscal alors que ce dernier était en déplacement dans l’Ohio. Il lui avait expliqué qu’il comptait racheter l’entreprise dans laquelle il a travaillé et qu’il allait gagner environ 250.000 dollars. Ce qu’il reprochait à Obama, c’est que ses nombreuses années de travail risquaient d’être réduites à néant par son plan fiscal. Un plan qu’il ne se priva pas de qualifier de socialiste pour trouver un plombier à Bron.

A lire en complément :
Scènes de ménage : Paul Lefèvre jouera le fils de José et Liliane

Ce fut le début d’un grand rush de journalistes qui voulaient en savoir plus sur lui. Interrogé sur plusieurs chaines de télévision, il a comparé le candidat Obama à un « danseur de claquettes », « presque aussi bon que les Sammy Davis Jr ». Dans le sillage, le candidat Mc Cain a accusé Barack Obama de vouloir relever l’impôt pour ceux qui gagnaient plus de 250.000 dollars. Un lot dans lequel « Joe le plombier » faisait partie.

Les fuites du plombier « Joe »

L’histoire de « Joe le plombier » aurait pu avoir une réelle incidence sur le tournant de cette campagne si des révélations graves n’avaient été faites à son encontre. En effet, il ne s’appelait même pas Joe, mais plutôt Samuel Wurzelbacher. De plus, il devait à l’administration de l’Ohio plus de 1000 dollars d’impôts sur le revenu selon les documents d’un tribunal d’un compté de Lucas. Autre casserole, le fameux plombier est républicain et a même participé aux primaires de son camp organisé en mars 2008. Pire, il avait déclaré avoir des revenus estimés à 40.000 dollars et ceci lui ferait bénéficier au contraire du plan fiscal de Barack Obama. Ce qui poussa le candidat Obama à demander aux électeurs de ne pas se laisser induire en erreur. La suite, vous la connaissez !

Lire également :
Match Rihanna & Kendall Jenner : découvrez la plus stylée en robe Balmain

n
Afficher
Cacher