page hit counter

Le filtre à particules vient aussi équiper votre Audi A3

Soucieux de l’environnement, les automobilistes sont nombreux à se pencher sur la pollution des voitures. D’ailleurs, ces dernières sont largement pointées du doigt par les autorités compétentes, mais il est possible de réduire l’impact grâce à un filtre à particules (FAP).

Toutes les voitures susceptibles de polluées peuvent être équipées d’un FAP

Depuis quelques années, le gouvernement souhaite rendre l’atmosphère un peu plus respirable notamment en chassant toute la pollution. Cette dernière est engendrée par de nombreux secteurs, mais les humains ne sont pas des étrangers à ce phénomène qui prend une ampleur conséquente. Ce sont surtout les moteurs diesel qui sont relayés sur le banc des accusés, les conducteurs sont donc invités à opter pour un système spécifique comme un FAP pour Audi A3, mais il peut être compatible avec d’autres marques.

A découvrir également : Location Bateau Monaco pour un week-end inoubliable

Réduire la pollution des véhicules reste un défi de taille pour le monde

En effet, les voitures allemandes ne sont pas les seules à être des mauvaises élèves en termes de pollution. Les constructeurs automobiles sont toutefois appelés à faire preuve d’ingéniosité en développant de nouveaux concepts en mesure de combler les attentes des autorités et de la planète, car celle-ci est malmenée par la main de l’Homme. Au Salon de Shanghai, certains ont pu se démarquer notamment en présentant un filtre à particules intelligent qui aura la possibilité de corriger le tir grâce à un brin de technologies.

Un filtre à particules en mesure de supprimer près de 98 % des substances dites nocives

De ce fait, pouvons-nous espérer qu’une voiture polluante devienne propre ? C’est dans tous les cas la volonté de nombreux développeurs. Les inventeurs ont insisté sur le fait que pratiquement toutes les particules nocives étaient reléguées aux oubliettes, cela s’avère être appréciable puisqu’une voiture diesel pourrait avoir un impact moindre sur la planète. Il faudra désormais attendre un retour d’expérience pour savoir si la promesse est tenue, mais 98 % des particules pourraient être supprimées, cela est très intéressant sur le papier. Pour obtenir cette performance, le FAP bénéficierait d’un capteur en mesure d’identifier le niveau de pollution ainsi que le degré de filtration à employer. 

Lire également : Partir en camping sur l'île d'Oléron