page hit counter
News Ticker

Pourquoi souscrire une assurance dommage ouvrage ?

Vous êtes sur le point de faire construire votre maison ? Avez vous pensé à souscrire une assurance dommage ouvrage ? 

Qu'est ce que l'assurance dommage ouvrage ? 

Il s'agit d'une assurance obligatoire qui prémunit la personne qui la souscrit des problèmes qu'il pourrait rencontrer suite à la construction de sa maison. Dans les étapes à respecter, elle doit être en tête de liste puisqu'on doit la souscrire dès le début des travaux de construction. On parle ici de dommages importants qui mettent en péril la viabilité de la construction et la rendent insalubre pour les propriétaires et ne permettent pas d'y vivre. Souscrire une assurance dommage ouvrage avec MaxiAssur garantit la tranquillité du propriétaire s'il se retrouve confronté à une grave malfaçon. Beaucoup d'assureurs sont réticents à proposer cette assurance, car ils savent qu'il faut être en capacité de retrouver l'origine de la malfaçon, les personnes responsables de ce dommage et prouver leur responsabilité en faisant intervenir des experts. Cette procédure peut durer des années et coûter beaucoup d'argent…Pour le propriétaire qui attend réparation, c'est long ! 

L'assurance dommage ouvrage, c'est obligatoire ? 

Oui, il est obligatoire de la souscrire, à partir du moment où l'on souhaite construire un bâtiment. C'est une obligation légale depuis 1978 en même temps que l'assurance de responsabilité civile. Il s'agit de deux assurances qui sont complémentaires et sont une garantie pour le donneur d'ordre. Ces deux assurances doivent s'inscrire dans le total de la somme que le propriétaire veut mettre dans la construction de sa maison. Toutes les personnes qui œuvrent à la construction du bâtiment la signent, ainsi une trace est laissée pour pouvoir entamer une procédure en cas de besoin. Si un dommage important est constaté, on peut si on a souscrit cette assurance voir le problème résolu sous 90 jours et c'est le courtier en assurance, qui, par la suite, se retournera vers la personne fautive.