page hit counter
Dernière nouvelles

Le sucre est-il un aliment néfaste

On entend tout et son contraire à propos du sucre. Source d’énergie pour l’organisme, mais également cause de pathologies diverses (obésité, diabète…), il est parfois difficile de savoir dans quelle mesure, selon quelles proportions, le glucose peut être nocif. Comme souvent, il n’y a pas de vérité absolue, et c’est seulement dans la mesure et l’analyse que l’on peut juger des effets positifs et négatifs de ce nutriment, par ailleurs essentiel. En parallèle, la consommation de sucre ne fait qu’augmenter, cela étant dû également au développement des produits industriels contenant notamment du sirop de glucose-fructose. De plus, l’assortiment de boissons sucrées et autres produits industriels sucrés se développe de plus en plus favorisant diabète et obésité.

Les vertus nutritionnelles du sucre

Il existe 3 nutriments indispensables au bon fonctionnement de notre organisme : les protéines (viandes, poissons, avocat), les lipides (huiles, noix) et les glucides (pâtes, riz, sucre). Le rôle de ces derniers est de fournir le carburant nécessaire au fonctionnement des cellules du corps, notamment celles du système nerveux et du cerveau.

Lire également :
L’environnement a besoin de vous

Le glucose est soit utilisé directement par l’organisme pour un effort, soit stocké sous forme de glycogène dans les muscles et le foie pour plus tard. Et si ses réserves ne sont pas utilisées, elles sont transformées en graisse. En effet, le sucre favorise beaucoup plus la prise de poids, que les sources de graisse (lipide), tout en étant le nutriment préféré des sportifs.

A découvrir également :
Décoration d’intérieur : comment se concocter sa chambre idéale ?

Pour aller plus loin sur le sujet, il est possible de consulter certains programmes tv ou certains articles, comme ceux de science et vie tv par exemple, qui sont très intéressants, accessibles et enrichissants.

Sucres simples et sucres complexes

La raison de ce paradoxe ? Il existe deux formes de glucides. Les simples et les complexes. Les complexes sont composés d’amidon et de glycogène (pomme de terre, céréales, pain) et les simples sont constitués de molécules plus élémentaires comme le glucose, le fructose, le saccharose (fruits, jus de fruits pâtisseries, sucre raffiné et non-raffiné).

L’ensemble de ces molécules, exception faite du fructose (fruits), ont un index glycémique élevé et augmentent par conséquent le taux de sucre dans le sang, ce qui peut nuire au bon fonctionnement des reins.

Bien choisir ses sources de glucide

Pour garder un taux de sucre bas, suffisant pour couvrir vos besoins énergétiques, sans en stocker outre mesure, il faut tout d’abord, privilégier les aliments possédant un indice glycémique bas, c’est-à-dire dont l’indice glycémique est inférieur à 50 voire 40 selon certaines personnes, 100 étant l’indice maximal correspondant à du glucose pur, pouvant se trouver dans les fruits et légumes ou encore céréales, légumineuses ou encore certains produits laitiers, il existe sur le web des tableaux répertoriant les aliments et leur indice glycémique pour que vous puissiez élaborer vos repas en conséquent. Évidemment, c’est toute une alimentation qui est à réadapter tant la consommation de pomme de terre, pain blanc, riz, biscottes et autres mets est ancrée dans les habitudes et recettes du quotidien. De plus, la facilité et le gain de temps sont des arguments de masse poussant bon nombre de personnes à consommer des plats préparés, qui contiennent souvent des aliments à indice glycémique élevé.

Ensuite, il faut bien faire la différence entre le sucre raffiné et le sucre naturel. Le premier est purifié de tous ses nutriments excepté le saccharose (soda, carré de sucre) et est à éviter tant il est concentré. Le second conserve l’ensemble de ses valeurs nutritionnelles issues de la canne à sucre (ou de la betterave) dont il est extrait.

Alors le sucre, aliment à éviter ?

Pour résumer, la consommation de sucre n’est pas néfaste en elle-même. Au contraire, il faut en absorber quotidiennement pour rester en forme, surtout pour les pratiquants de sport. En revanche, si vous êtes sédentaire, restez loin des aliments et boissons remplis de sucres ajoutés, comme les sodas, sucreries, car ils sont la principale cause d’obésité.

Ces conseils entrent dans les conseils habituels qui appuient sur le fait de s’alimenter de façon variée et de ne pratiquer aucun abus en termes de consommation et notamment sur les aliments transformés, plus néfastes pour la santé et pouvant provoquer une certaine dépendance.

De plus, il existe de plus en plus de recettes montrant qu’il est possible de remplacer le sucre au profit d’autres sucres ou d’autres saveurs plus naturelles et qui conservent tout de même le goût !
Stévia, sucre de coco, épices telles que la cannelle… il existe tout un tas de recettes sucrées, plus naturelles qui permettent de rester gourmand sans que cela soit nocif pour la santé ! Vous pouvez aussi retrouver des recettes de pâtisseries healthy qui sont testées et approuvées pour garantir le plaisir retrouvé des recettes traditionnelles.

Enfin, préférez les sources de glucide avec un indice glycémique faible (riz complet, fruits, légumes ou légumineuses) et le sucre naturel. Des astuces simples et très efficaces pour conserver votre santé.

Afficher
Cacher