page hit counter

Les différents troubles du sommeil

Il est question de troubles du sommeil quand vous avez du mal à vous endormir ou à bien dormir. Ce qui est aussi le cas lorsque vous dormez trop. En réalité, cette appellation englobe différents types de troubles. Il est essentiel de les identifier et de les différencier pour mettre en place une prise en charge adaptée et efficace. Pour cause, ils impactent votre santé et votre bien-être.

L’insomnie

Ce trouble du sommeil se manifeste par des difficultés à vous endormir, de fréquents réveils nocturnes et/ou un réveil très matinal. Il est conseillé d’opter pour un matelas de bonne qualité afin d’avoir un sommeil réparateur. Consultez les prix emma matelas pour choisir la literie appropriée à votre budget.

Lire également : Perte du poids avec une ceinture abdominale à électrostimulation : le guide

Il s’agit de la première étape pour remédier à l’insomnie. Ce qui vous évite d’avoir un sommeil insuffisant et non réparateur. À titre d’information, l’insomnie est causée par un environnement stressant ou un événement émouvant. Tel est le cas d’un éclairage trop lumineux, d’une consommation élevée d’excitants, etc. Elle peut aussi évoluer sur une longue période suite à une maladie.

L’hypersomnie

Une personne est atteinte d’hypersomnie quand elle dort beaucoup pendant la nuit, donc elle se caractérise par une longue durée du sommeil. Il s’ensuit généralement une somnolence excessive et persistante durant la journée. Ce qui donne l’impression de toujours avoir envie de s’allonger et de s’endormir.

A voir aussi : Pranarôm : le souffle de vie que nous procure les huiles essentielles

En réalité, ce terme englobe différents troubles comme la narcolepsie. Ce trouble sévère d’hypersomnie provoque des périodes d’endormissement brutales, imprévues et irrésistibles. Ils interviennent plusieurs fois par jour, et ce, même pendant la pratique d’une activité. L’hypersomnie peut être associée à une perte du tonus musculaire.

Les parasomnies

Les parasomnies regroupent plusieurs troubles du sommeil pour ne citer que les terreurs nocturnes et les cauchemars. Concrètement, ce sont des événements et/ou des comportements indésirables, mais involontaires. Ils peuvent survenir au moment de l’endormissement, durant le sommeil ou les réveils partiels. S’ils sont plutôt fréquents au cours de l’enfance, ils sont susceptibles d’apparaître à tout âge comme les allergies.

D’autres troubles sont courants, à savoir le somnambulisme et le bruxisme. Ce dernier vous fait faire des grincements forcés et involontaires des dents lors de votre sommeil.

Le syndrome d’apnée du sommeil

Parmi les troubles les plus fréquents, l’apnée du sommeil se traduit par des arrêts répétés de la respiration lorsque vous dormez. Ce syndrome est provoqué par le blocage des voies aériennes qui empêche la respiration. Au cours d’une nuit, vous pouvez ainsi enregistrer plusieurs dizaines ou quelques centaines d’apnées, ce qui est à l’origine d’autant de micro-réveils qui perturbent votre sommeil. À long terme, l’apnée du sommeil conduira à des effets néfastes sur la santé et le bien-être au quotidien. Notamment, il affecte le système cardiovasculaire.

Les troubles du rythme circadien

L’organisme humain fonctionne selon un rythme appelé circadien. Les phases de sommeil et les phases d’éveil s’alternent pour vous garantir un sommeil de qualité et réparateur. Si ces cycles sommeil/veille sont perturbés, que ce soit par des facteurs internes ou des facteurs externes, il s’agit de troubles du rythme circadien. Ils peuvent être assimilés à des dysfonctionnements de votre horloge interne.

Parmi les causes connues figurent les horaires de travail décalés, le décalage horaire, etc. Les conséquences nocives sur votre vie quotidienne sont nombreuses : fatigue, somnolence, etc.

Le syndrome des jambes sans repos

Le syndrome des jambes sans repos est un trouble du sommeil associé à un problème neurologique. Comme son nom l’indique, il se manifeste par une sensation désagréable au niveau de vos membres inférieurs. Ces sensations déplaisantes et inconfortables surviennent souvent le soir, même quand vos jambes sont au repos. Ce syndrome entraîne aussi durant votre sommeil des mouvements répétés et involontaires de vos membres inférieurs. Ce qui provoque des micro-réveils et une perturbation du sommeil. Vous avez alors le sentiment de ne pas avoir dormi à votre réveil le matin.

Les troubles du sommeil sont à prendre très au sérieux. Sur le long terme, ils peuvent provoquer des effets néfastes sur la santé et le bien-être au quotidien.