page hit counter
Dernière nouvelles

Les mPOS, une révolution pour les paiements par carte ?

Les mPOS (pour mobile point of sale) sont de plus en plus nombreux et viennent d’apparaître en France.
La société Square, leader du secteur, est une entreprise jeune qui a été crée en 2009 mais qui vaut déjà en bourse pas loin de 3 milliards de dollars. Depuis, de nombreuses sociétés sont apparus sur ce secteur. Nous pouvons citer entre autre, sumup ou Payeleven.
Le principe des mPOS est d’utiliser les smartphones et les tablettes pour encaisser les cartes bancaires. En principe, il suffit de prendre un abonnement et d’acheter un accessoire qui se connecte à votre smartphone ou à votre tablette. Certaines sociétés offrent même cet accessoire. Si ce type de moyen d’encaissement connaît un fort succès c’est grâce au faible investissement nécessaire pour se procurer le système.

Plutôt qu’acheter un terminal de paiement comme par exemple l’ICT220 d’Ingenico (un des plus vendus en France) à 300 euros, les commerçants peuvent utiliser ce système. Ils paient donc au maximum 100 euros et peuvent encaisser les cartes. Cependant, les sociétés de mPOS prennent généralement entre 2 et 3% du montant des transactions en commission. C’est donc un système intéressant que pour les petits commerçants et les petits artisans qui réalisent très peu de transactions.

L’autre avantage des mPOS par rapport aux terminaux de paiement est qu’il existe de nombreux logiciels qui peuvent fonctionner avec ce système pour avoir d’autres fonctions en plus de l’encaissement. Par exemple, les restaurateurs peuvent utiliser une tablette pour prendre les commandes des clients et par la suite encaisser les clients en utilisant la même tablette. Cependant, de plus en plus de terminaux de paiement possèdent également des logiciels similaires comme les terminaux Ingenico avec Telium.

A noter également qu’il y beaucoup de failles de sécurité sur ce moyen d’encaissement. Des internautes ont montré l’année dernière qu’il était possible de pirater un lecteur square uniquement avec un fil de fer. Néanmoins, ce système reste une solution intéressante pour les professionnels qui ne font que de petits encaissements. Les banques préparent d’ailleurs des offres similaires comme le crédit agricole qui a lancé Smart Tpe, une solution qui s’inspire du mode économique des mPOS.

Afficher
Cacher