page hit counter
Dernière nouvelles

Le permis de conduire va-t-il être retiré aux seniors ?

La question sur la conduite des seniors est un débat qui date de l’an 2002 et qui n’a pas été accepté. En ce temps, le gouvernement voulait introduire un suivi médical et un contrôle pour les personnes âgées de plus de 70 ans, mais les Sénateurs ont jugé la loi trop discriminatoire. Ce débat refait surface actuellement en engendrant des interrogations pour la population séniore dont les 64 % possèdent une voiture. L’État craint surtout que la population séniore soit toujours jugée suivant les stéréotypes de la fragilité, en étant beaucoup plus sujette à des accidents graves. Il remet désormais en question la fiabilité de la conduite des plus de 65 ans.

Tous les séniors ne sont pas de mauvais conducteurs

Le gouvernement n’a pas réellement tort sur certains points, mais ce ne sont pas tous les seniors qui peuvent conduire imprudemment. Les personnes âgées atteintes d’Alzheimer peuvent avoir des difficultés à se souvenir de la route, des codes de la route et peuvent causer des accidents mortels. Jusqu’ici, la question n’a toujours pas de réponse. On remarque seulement qu’elles ont la vue qui baisse, la mémoire qui flanche, les réflexes moins aguerris, etc.

Les risques de la conduite pour les personnes âgées

Le vieillissement est un phénomène naturel qui provoque des restrictions au niveau de certaines activités et de celui de la capacité de raisonnement. Or, la conduite sur route requiert l’exercice d’une double tâche : voir et agir, ce qui n’est pas facile, car le conducteur doit se concentrer sur la route et en même temps prendre une décision par rapport aux circonstances. Étant âgée, cette capacité devient dure, il est alors beaucoup plus difficile de réfléchir rapidement et d’agir également. La remarque la plus polémique est celle de la vision, car au fil du temps, elle finit par s’altérer et pourrait entraîner de graves incidents sur route. Selon les sources de service-cartegrise, afin de signaler les autres conducteurs, le sigle S est désormais disponible pour annoncer que le conducteur de la voiture est une personne âgée. Il coûte à peu près 4 euros. L’Allemagne, l’Italie et l’Angleterre ont déjà adopté cette idée et mettent un S derrière leur voiture.

Afficher
Cacher