page hit counter

Résidences pour senior : 1ère vs 2ème génération

Les résidences pour senior de la première génération sont apparues à partir des années 1970. Elles ont été organisées comme une copropriété tournée vers les personnes âgées autonomes qui pouvaient être propriétaires ou locataires.

Les résidences pour senior deuxième génération ont commencé à être développées à partir des années 2000. La part des propriétaires est inférieure à celles des résidences de première génération.

A voir aussi : 6 principales différences entre aimer quelqu'un et être amoureux

Résidences pour senior de première génération

Le montant des charges à payer dans les premières résidences pour senior était exactement le même pour tous les résidents. Le personnel manquait visiblement de formation et le cadre en résidence était considéré comme étant trop basique. Les résidences pour senior de première génération sont apparues pour combler ces lacunes. Elles sont  dirigées par la loi du 10 juillet 1965 qui fixe le statut de la copropriété des immeubles construits et fait le distinguo entre deux types de services spécifiques :

  • Les services appelés non individualisables du fait qu’ils bénéficient à l’ensemble des résidents.
  • Les services nommés individualisables fournis par des prestataires extérieurs et souscrits directement par chaque résident.

Les résidences pour senior de deuxième génération

Face à la croissance du nombre de seniors, environ 20 millions en 2030, les résidences pour senior doivent être prêtes à répondre à cette demande potentielle. Les exigences des seniors des années 70 ne sont plus les mêmes de ceux d’aujourd’hui et vont bien évidemment évoluer au fil du temps. L’offre globale des résidences senior doit se développer au fur et à mesure que des nouveaux besoins verront le jour.

Lire également : Couvrir un toit : les étapes à suivre

Les changements proposés par les résidences senior de 2ème génération découlent de la Loi Vieillissement créée dans le but d’adapter la société actuelle au vieillissement. Ces résidences prennent compte l’évolution de la mentalité des seniors :

  • Le lieu d’emplacement de la résidence adapté aux besoins des seniors.
  • Les appartements sont personnalisables et sécurisés.
  • Les appartements sont disponibles pour un hébergement temporaire afin de permettre au senior de découvrir les résidences et ses services.
  • Des espaces communs ont été créés facilitant ainsi les échanges entre les seniors.

Les seniors sont aujourd’hui au cœur des décisions prises par les gestionnaires des résidences pour senior. Ils sont passés d’un rôle passif à celui d’acteur qui sait ce qu’il veut et qui peut le faire valoir.