page hit counter
Dernière nouvelles

Choisir son crédit immobilier, regarder chez plusieursbanques!

Vous vous sentez prêts pour acheter, vous avez repéré un ou plusieurs biens, vous connaissez votre capacité d’emprunt ? Très bien ! Maintenant, il est temps de comparer les offres de prêt immobilier et de faire jouer la concurrence entre plusieurs établissements bancaires. Vous avez déjà le choix entre d’une part, comparer vous-même les offres bancaires. D’autre part, faire appel à un courtier spécialisé et considérer sa proposition, comme le crédit immobilier Vous financer.com

Le Taux effectif global (TEG)

Tout d’abord, la première chose à savoir, c’est que le taux à comparer sera le Taux effectif global, qui intègre les frais annexes et autres coûts de dossier. De plus, il y a une très grande différence entre taux fixes et taux variables. Méfiez-vous des taux d’appel proposés dans les publicités.

Les éléments de la négociation

Par ailleurs, outre le taux d’emprunt, il s’agira de tout négocier ! Comme par exemple le coût de l’assurance prêt immobilier. Vous pouvez parfaitement souscrire auprès d’un autre établissement que la banque prêteuse, notamment une compagnie d’assurance.

Soyez attentif également au montant des pénalités en cas de remboursement anticipé de votre prêt immobilier. C’est très important, soit que vos revenus s’apprécient dans le temps, soit que votre situation familiale change, ou tout simplement que vous soyez amenés à renégocier votre emprunt. Prendre un crédit immobilier, c’est se projeter sur le long terme.

Vos arguments face aux banques

Vous avez plusieurs arguments de votre côté pour solliciter un crédit immobilier :

  • Votre épargne :
    • CEL
    • PEL
  • Vos revenus
  • Votre statut (salarié, cadre, indépendant, fonctionnaire)
  • Vos diplômes
  • Votre état de santé
  • Votre comportement bancaire et de consommation

Tout est pris en compte.

Attention, concernant l’épargne, les taux actuels sont si bas que les PEL ne sont pas toujours concurrentiels avec les prix du marché. Ceci étant, ils offrent d’autres avantages que le seul accès à un taux.

Même si la loi vous protège concernant votre santé, le banquier cherchera à tout décrypter en fonction de vos habitudes de consommation. Il mettra votre profil à nu, et vous vous sentirez comme chez le médecin !

Mettez également en avant votre potentiel client : vous pourriez acheter plus tard d’autres produits : assurances, épargne, assurance vie). De fait, vous intéresserez souvent plus les banques qui cherchent à vous récupérer comme client que votre propre banque, dont l’enjeu est seulement de vous garder. Enjeu qui n’est hélas pas toujours considéré avec autant de dynamisme !

Ceci étant, il vous faudra alors considérer les tarifs des autres services de votre nouvel établissement bancaire si vous optez effectivement pour le changement vers la banque qui vous propose la meilleure offre. Car celle-ci vous demandera évidemment de transférer vos comptes chez elle !

Les spécialistes de l’immobilier

Une autre solution, c’est d’opter pour un établissement financier spécialiste du crédit immobilier. Un tel établissement aura une approche fine, et une expertise dans l’obtention des aides (Prêt à taux zéro, prêt à l’accession sociale).

Ces établissements regarderont aussi de plus près le bien visé. Ils vous rappelleront d’inclure le coût des travaux à envisager, et vous aideront à les évaluer au mieux.

Passer par un courtier

Le courtier est un intermédiaire qui fera pour vous le travail de mise en concurrence. Il a aussi une très bonne connaissance du marché et de son évolution, et sait vous orienter selon votre profil vers la banque qui vous correspond le mieux et vous obtiendra un crédit immobilier dans les meilleures conditions.

Il saura enjoliver votre dossier pour le rendre le plus présentable, et mettre en valeur vos atouts. Parfois, il conseillera le taux variable et l’emprunt à longue durée, alors que vous auriez souhaité l’éviter. Il pourra même vous recommander de revoir votre projet à la baisse, voire de reporter votre projet d’emprunt si vous n’êtes pas dans les clous. Jusque-là, vous n’aurez pas déboursé un centime.

Conclusion

Que vous fassiez appel à un courtier ou que vous alliez vous-même taper aux portes de plusieurs établissements bancaires, à l’arrivée il vous faudra toujours soigner votre dossier et votre présentation. Comme pour un entretien d’embauche, il vous faut montrer patte blanche, et montrer que vous avez une bonne connaissance du marché et de ce que vous valez sur ce marché !

Afficher
Cacher