page hit counter
Dernière nouvelles

Les grands principes de l’assurance vie

Parmi les placements les plus préférés des Français, l’assurance vie continue à gagner du terrain dans ce pays. Elle offre en effet une foule d’avantages plutôt pratiques. Naturellement, ce support financier est attribué aux personnes qui désirent réaliser une épargne. Et ce, pour atteindre des objectifs bien précis sur le moyen ou le long terme. À la fin du contrat, il permet à ces dernières de profiter pleinement d’un complément de revenus durant la retraite. Ou de transmettre à leurs héritiers un patrimoine. Pour bien comprendre l’assurance vie et son fonctionnement, voici quelques informations utiles. Utiles pour ceux qui se posent encore des questions à ce sujet.

Remarque importante à souligner

Avant toutes choses, il est bon de préciser que l’assurance vie est totalement différente de l’assurance décès. Avec le premier type de placement, vous (ou, à votre décès, les bénéficiaires que vous aviez pris soins de mentionner dans votre testament) pourrez parfaitement prétendre au capital que vous avez investi ainsi qu’aux gains éventuels, une fois que le contrat arrive à son terme. Par contre, le second type de placement ne suit pas ce principe. En réalité, les sommes investies ainsi que la prime qui vous revient doivent être remises aux bénéficiaires. Des bénéficiaires que vous avez désignés, à votre décès.

Fonctionnement après ouverture du contrat d’assurance vie

Une fois que vous avez ouvert votre contrat d’assurance vie qui devrait, d’ailleurs, être accompagné d’un versement initial, vous aurez aussi la possibilité d’effectuer plusieurs versements périodiques. À vous de choisir si ce sera par mois, par trimestre ou par an. Afin de garantir le bon fonctionnement de votre placement, vous pouvez tourner vers la gestion libre. Afin que vous puissiez répartir et arbitrer librement votre compte. À part cela, vous aurez aussi l’occasion d’opter pour la gestion déléguée. Au cas où vous souhaiteriez que votre conseiller s’occupe de votre contrat d’assurance vie. Sinon, n’hésitez pas à choisir les options automatiques de gestion. Lesquelles offrent divers avantages, y compris l’investissement progressif, la sécurisation des plus-values. Et surtout le rééquilibrage automatique.

Les grands types de contrat d’assurance vie

En ce qui concerne les types de contrat d’assurance vie, deux choix vous sont offerts. D’abord, il y a le « contrat monosupport » en euros. Dont les versements devront être essentiellement investis dans des obligations. Cette option vous permettra surtout de profiter d’une revalorisation tous les ans. De plus, elle vous permet de récupérer le capital que vous avez investi en tout temps. Et grâce à l’effet de cliquet, vous aurez droit aux intérêts engendrés par votre assurance vie dans l’année. Pour information, l’effet de cliquet protège l’assuré de tout éventuel renversement de tendance boursière. Très avantageux, ce mécanisme financier permet donc au souscripteur de toujours bénéficier des intérêts engendrés par l’assurance vie. À part les sommes déjà versées durant le contrat.

Ensuite, il y a également ce qu’on appelle « contrat multisupport ». En général, ce type de contrat se caractérise par un fonds en euros. Un fonds euro-croissance et par des contrats en « unités de compte » en même temps.

Afficher
Cacher