page hit counter
Dernière nouvelles

Archet de violon : un objet technique et unique

Comme la plupart des gens le savent, l’archet est indispensable à la pratique de certains instruments. C’est le cas du violon, du violoncelle ou encore de l’alto. Jouer d’un de ces instruments à cordes frottées sans un archet violon, alto ou violoncelle est impossible. En effet, comme nous allons le voir, chaque instrument a son propre type d’archet. Il existe des cas particuliers comme la contrebasse, qui peut se jouer aussi à cordes pincées.

Un archet violon pour… un violon !

zoom sur un archet violon en plein jeuComme évoqué précédemment dans l’introduction, il faut savoir qu’il existe un type d’archet par instrument. D’un point de vue technique, les différents archets sont assez proches, mais il existe des différences selon si vous souhaitez jouer de la contrebasse ou du violon. La différence se joue essentiellement dans la taille.

Contrairement aux idées reçues, la taille de l’archet n’est pas en fonction de la taille du bras du musicien. C’est la taille de l’instrument qui compte ! Plus les cordes sont épaisses et grosses, plus l’archet devra être grand et posséder du crin. Cela a donc des répercussions sur la longueur et le poids de de l’archet.

Un archet violon standard va peser entre 58 et 64 grammes environ, pour une longueur de 74,5 centimètres. Pour une contrebasse, il sera plus gros et surtout plus épais, c’est à dire que sa longueur sera entre 70 et 72 centimètres mais il pèsera entre 132 et 140 grammes ! Bien entendu, nous parlons ici de mesures pour les instruments de taille standard. Les dimensions des archets changent si votre instrument est un 3/4 pour s’adapter à sa taille.

Une méthode de fabrication ancestrale

violoniste et son archetL’art de la lutherie arrive en France au XVIIIe siècle grâce à Jean-Baptiste Villaume. Passionné de la première heure, il s’attadera sur les modèles de violon italiens dans le but de les copier. Dans son atelier, il se penchera aussi sur le sujet de l’archet violon ! L’école de lutherie située à Mirecourt porte d’ailleurs son nom.

L’achèterie est une branche à part entière de la lutherie. Concevoir un archet violon ou contrebasse nécessite un savoir-faire bien particulier. Grâce à la diversification des types de musiques joués avec des instruments à cordes frottées, le métier d’archetier subit un rebond dans les années 30.

Les femmes, sous-représentées comme dans de nombreux métiers, sont tout de même présentes dans le secteur de la lutherie. La première femme archetière ouvre même son propre atelier à Paris en 1978.

Ce savoir-faire si spécifique nécessite donc de faire un passage dans une école spécialisée. Ce sont ensuite les maîtres artisans qui sont garants de la bonne formation de leurs protégés. Les archetiers font leurs armes dans les ateliers de leurs mentors avant de voler de leurs propres ailes au quatre coins du monde. C’est le cas de la famille Salchow, connue pour son atelier de renommée internationale situé à New York. Le souhait de proposer des services de qualité aux musiciens a même poussé Salchow & Sons à développer sa propre colophane !

Les innovations et tendances

violoniste joue en plein airComme dans tous les secteurs, le milieu de la musique s’est industrialisé. Il est désormais possible de trouver des violons en vente sur internet, fabriqués en série en Asie notamment. C’est donc le cas aussi pour votre archet violon. En soi, ces produits ne sont pas nécessaire de mauvaise qualité, et il peuvent s’avérer suffisant pour débuter le violon. Néanmoins, rien ne remplacera le son produit par un instrument et un archet uniques, créés sur mesure par un luthier.

Les matériaux utilisés historiquement pour créer un archet violon sont le crin de chevaux de Mongolie, le bois de Pernambouc, et le nacre pour le grain et le recouvrement de la hausse. Bien entendu, ce sont aussi la rareté de ces matériaux qui justifient du prix des archets ! Alors, de nouveaux matériaux ont été employés pour moderniser les archets : le carbone, qui aide à gagner en légèreté, et le crin synthétique sont des exemples parmi d’autres.

La vente en ligne de pièces aussi uniques que des archets se pratique de plus en plus ! En effet, le digital a atteint tous les secteurs de la vente, et même des objets haut de gamme comme les violons sont concernés. Grâce à cela, il est désormais possible de commander en ligne un archet violon unique conçu par un archetier réputé à l’autre bout du monde !

Néanmoins les salles des ventes ne sont pas en reste. Il s’agit toujours du lieu privilégié pour acquérir des pièces d’exception, ayant parfois appartenu aux plus grands musiciens. C’est le cas par exemple d’un archet de François-Xavier Tourte de 1825, vendu aux enchères fin 2017 pour la modique somme de… 576 600€.

Cet article est l’occasion d’effleurer un sujet sur lequel il y aurait beaucoup à dire. Des méthodes de fabrication d’un archet violon jusqu’à sa modernisation, en passant par son histoire et les anecdotes qui l’entourent… il existe mille et une raisons de se documenter sur cet objet, à la fois technique et unique !

Afficher
Cacher