page hit counter

Le basejumb est-il toujours tendance ?

Le basejump est un sport qui frime entre deltaplane et chute libre où le pratiquant plane grâce à une combinaison sous forme d’ailes. À quelques centaines de mètres du sol, il déploie ses parachutes pour retomber en toute sécurité sur terre. Mais cela ne se passe pas toujours ainsi parce que depuis quelques années, on note de plus en plus de décès en France et ailleurs en Europe.

Un sport pour retrouver des sensations extrêmes, mais jusqu’où ?

Le basejump attire un nombre important d’athlètes qui veulent expérimenter ce sport extrême malgré son bilan inquiétant d’accidents et plus grave encore, de morts. Mais avec la quête d’une sensation unique de voltiger à travers les paysages magnifiques, le risque en vaut la peine pour plusieurs athlètes qui sont prêts à affronter la mort pour quelques minutes de plaisir indescriptible. C’est l’un des rares sports où on peut faire corps avec la nature et l’air qui frappe votre visage et votre combinaison en forme d’ailes d’oiseau. Mais pourquoi un tel attrait ? Malgré les dangers.

A lire en complément : Coffret cadeau : offrir un séjour de ski

Il faut revoir dans le psychisme des individus qui sont prêts à affronter le danger pour se faire plaisir. Certains athlètes affirment même qu’il n’y a rien de mieux et de sensationnel qu’une voltige sur les sommets des montagnes. Il s’agit en fait de l’adrénaline qui parcourt entièrement le corps de ces athlètes et leur donne des émotions uniques. On rencontre ceux qui ont perdu des amis dans ce sport extrême, mais qui continue à l’exercer malgré tout. La nature humaine est ainsi faite, nous pouvons aller au-delà du danger pour ressentir des sensations que nous ne retrouverons nulle part ailleurs.

Les dangers de ce sport extrême

Au cours de la saison 2013, on a dénombré 22 morts et ce taux est constamment en augmentation chaque année. Ainsi, le basejumb a été interdit en France et dans certains pays de l’UE. Malgré des explications sur le manque d’expérience des débutants qui veulent aller plus vite, négligeant les règles de sécurité, on retrouve aussi des professionnels ayant plusieurs années d’expérience dans ce sport, mais qui sont victimes d’accidents et certains succombent à leurs blessures.

A voir aussi : La municipalité doit satisfaire ses sportifs

Il faut noter que le sentiment de l’emprise et de la détermination joue un rôle primordial dans la décision de ceux qui continuent à s’enrouler dans le basejumb. Ce comportement est par ailleurs un risque et les jeunes veulent toujours essayer ce sport et lorsque c’est fait, certains ne peuvent plus s’en passer. On dirait une drogue si on s’en tient aux témoignages de ces athlètes.