page hit counter
Dernière nouvelles

Système auditif : comment fonctionne l’oreille humaine ?

Une oreille humaine tendue pour écouter

Le système auditif est le mécanisme de fonctionnement de l’oreille humaine. Cet organe est l’un des plus importants du corps humain. Il permet non seulement d’entendre des sons, mais aussi de les transmettre au cerveau en vue d’une réaction. Il contribue à l’équilibre de l’homme. Mais, comment fonctionne réellement cet organe humain ? Découvrez dans la suite de cet article, les différentes composantes de l’oreille humaine et le fonctionnement de chacune d’elles.

Les différentes composantes de l’oreille humaine

Le schéma détaillé de l'oreille humaine

L’oreille humaine se compose essentiellement de trois parties : externe, moyenne puis interne. L’oreille externe est la partie visible de l’oreille. Elle comprend le pavillon et le conduit auditif externe. L’oreille moyenne se compose de 3 petits osselets : le marteau, l’enclume et l’étrier ainsi que des cavités creusées dans le rocher du crâne. Quant à l’oreille externe, encore appelée labyrinthe, elle comprend la cochlée, un organe sous forme d’escargot et du vestibule.

Fonctionnement de l’oreille externe

La mission fondamentale de l’oreille externe est de capter et d’augmenter les différents sons émis dans notre environnement, au moyen du pavillon. Ensuite, elle transmet les sons sous forme de vibrations à l’oreille moyenne, par l’intermédiaire du conduit auditif. L’oreille externe grâce au cérumen qu’il contient protège le tympan. Le pavillon de l’oreille externe sert à localiser les sons dans le temps et l’espace.

Fonctionnement de l’oreille moyenne

L’oreille moyenne joue plusieurs rôles. Elle intensifie les vibrations issues de l’air et les dirige vers l’oreille interne. Une fois dans le tympan, les vibrations sont fortement amplifiées par l’action collective du marteau, de l’enclume et l’étrier. L’oreille moyenne sert aussi à protéger l’oreille interne des volumes de sons trop élevés, au-delà de 80db, en réduisant leur intensité. Il s’agit de la fonction du réflexe stapédien.

Ce réflexe se manifeste par la contraction du muscle du marteau et du stapédien. Cette contraction entraine la rigidité de l’ensemble des trois osselets, d’où l’intensité du son est considérablement réduite. Cependant, cette réaction naturelle de l’oreille interne n’épargne pas des traumatismes sonores.

Fonctionnement de l’oreille interne

Maquette de l'oreille interne

L’oreille externe joue un rôle déterminant dans l’audition et l’équilibre du corps grâce à la cochlée et le vestibule. Le vestibule permet l’équilibre de l’organisme. La cochlée renferme l’organe de Cori qui contient la périlymphe et les cellules ciliées. Ces dernières aident à entendre les sons et à les muer en signaux qui seront conduits vers le cerveau grâce au nerf auditif. Le cerveau va se charger de décrypter les signaux qu’il a reçus.

Ainsi, les cellules ciliées très sensibles sont responsables de la perception des sons. Encore appelées cellules cochléaires, elles sont non-renouvelables.

L’oreille humaine est un organe complexe et impressionnant. Ses différentes composantes permettent un bon fonctionnement du système auditif et participent aussi à l’équilibre de l’organisme.

Afficher
Cacher