page hit counter
News Ticker

L’e-Cooptation : un mode de recrutement qui a le vent en poupe

La cooptation ou la candidature par recommandation existe depuis de nombreuses années et a déjà démontré ses avantages auprès de plusieurs entreprises. Suite à l’évolution technologique et virtuelle, ce type de recrutement a connu une véritable innovation grâce au développement de sites spécialisés et qui apportent une réelle plus-value aux recruteurs. Ce nouvel aspect de la cooptation, appelée « e-cooptation », se base sur le même principe que la cooptation classique, à la seule différence qu’elle s’effectue entièrement en tout numérique. Efficace, pratique et ingénieuse, l’e-Cooptation a le vent en poupe et continue de séduire les entreprises. Pour apporter plus de visibilité sur cette tendance, parlons de son principe et de ses différentes déclinaisons.

Qu’est-ce que l’e-Cooptation ?

L’e-cooptation, également appelée cooptation virtuelle, est une variante de l’externalisation du recrutement. C’est un concept dérivé de la cooptation, sous une version exclusivement numérisée. Pour rappel, la cooptation est une méthode de recrutement qui consiste à recommander un individu de son entourage pour un poste. Aussi connue sous l’appellation de recrutement participatif ou recrutement par recommandation, cette démarche permet aux employés d’une société de recommander des candidats potentiels pour un poste au sein de leur entreprise.

Selon la société, une prime de cooptation est proposée aux collaborateurs pour les inciter à recommander une personne de leur réseau. La prime, variable d’une entreprise à une autre, sera versée à l’embauche définitive du postulant recommandé. Pour bénéficier d’une prestation professionnelle, l’entreprise peut contacter un chasseur de têtes sur Recrutea.fr, un prestataire spécialisé dans le sourcing en recrutement .

Les différentes déclinaisons de la cooptation virtuelle

L’e-Cooptation qui connaît actuellement un véritable peut être classée en trois catégories, à savoir spontanée, virale et assistée.

  • L’e-Cooptation spontanée :

Dans cette déclinaison de l’e-Cooptation, les employés d’une entreprise ont la possibilité de diffuser naturellement ou de façon « spontanée » des offres d’emploi, diffusée par la société où l’on travail, sur les réseaux sociaux, à l’instar de Facebook, Linkedin ou Viadeo. Pour ce faire, il suffit de choisir l’option « partager » proposée sur les applications consacrées au recrutement, dont OhMyJob, BranchOut, Beknown ou encore Work for Us. Le lien qui renvoie vers cette offre va ensuite circuler de manière virale. À partir du moment où le collaborateur coopteur décide d’envoyer l’offre de manière plus ciblée vers un ou plusieurs de ses contacts, l’e-Cooptation devient dans ce cas un peu plus engagée.

  • L’e-Cooptation virale organisée

C’est une catégorie de l’e-Cooptation qui se décline en deux solutions permettant à une entreprise d’organiser sa Cooptation tout en bénéficier de la puissance virale des médias sociaux qui sont Work@ et MyJobCompany. Dans la première solution qui est « interne », ce sont les employés qui sont les coopteurs. Utilisant uniquement l’environnement Facebook, elle requiert aux collaborateurs l’installation de l’application Work@ sur leurs profils Facebook. De cette manière, ils sont informés des nouvelles offres d’emploi dans leur entreprise et partagent celles qui peuvent intéresser leurs amis. La deuxième solution, qui est « externe » et qui utilise l’application MyJobCompany, se fait à travers des Coopteurs spontanés, externes à la société. À cet effet, n’importe qui peut devenir diffuseur et transmettre à ses contacts les offres d’emploi diffusées par les entreprises via les réseaux sociaux, tels que Facebook, Linkedin, Twitter, Viadeo, etc.

  • L’e-Cooptation assistée

La troisième déclinaison de l’e-cooptation permet à l’entreprise de mettre à contribution ses collaborateurs tout en leur facilitant la tâche. Pour ce faire, il est indispensable d’installer un outil comme « Referral Engine » sur les médias sociaux pour permettre ainsi de rechercher dans le réseau des collaborateurs de l’entreprise les profils présentant le meilleur matching. Ces candidats sont ensuite proposés, aux collaborateurs coopteurs qui sélectionnent lesquels ils souhaitent recommander à leur entreprise. L’outil tel que Keycoopt est une application spécialisée, permettant de faire appel à un réseau de coopteurs professionnels, extérieurs à l’entreprise et anonyme. Avec une prestation rémunérée financièrement, la plate-forme propose un service d’intermédiaire de recrutement avec un plus vaste réseau et une sélection plus rigoureuse des profils à recommander à l’entreprise.

 

 

A lire aussi :
Les bonnes méthodes pour dénicher la location idéale à Paris