page hit counter
Dernière nouvelles

Les bonnes solutions pour faire face à la calvitie androgénétique

Perdre ses cheveux n'est pas une fatalité

Lorsqu'on commence à constater matin après matin que de plus en plus de cheveux remplissent la brosse ou le peigne, que la chevelure s'amenuise et se raréfie, on est forcément déstabilisé et on se demande où le phénomène va s'arrêter. La coiffure est intimement liée à l'image que l'on veut donner de soi et aussi à l'image que l'on a de soi-même. Plus que tout autre phénomène du vieillissement, le dégarnissage du cuir chevelu est certainement celui qui est le plus mal vécu. Mais l’alopécie ou la calvitie ne sont pas toujours un signe de l'âge. Avant de s'affoler en se disant qu'on est en train de perdre son intégrité physique avec toutes les conséquences que cela suppose, faites un diagnostic cheveux par un pro. Si à l'issue de cet examen effectué par un praticien chevronné il s'avère que la chute des cheveux est effectivement inéluctable, qu'il s'agit donc d'une calvitie d'origine génétique, il faut se dire que de nos jours cela n'est plus non plus un phénomène que l'on ne peut résoudre. Selon le degré d'avancement de la calvitie, il existe maintenant différentes technologies adaptées à chaque type de problème.

Un diagnostic personnalisé pour la calvitie

Pour effectuer un diagnostic correspondant exactement à chaque problématique de chute de cheveux, le praticien devra s’informer avant tout sur l’âge du patient de la patiente et du temps écoulé depuis le début du phénomène. Le sexe a également son importance dans la mesure où hommes et femmes ne fonctionnent pas exactement de la même manière surtout au niveau hormonal. Il devra aussi prendre connaissance des traitements médicamenteux que le patient utilise et notamment si l’introduction d’une des substances utilisées est concomitante avec l’apparition de la chute des cheveux, auquel cas il suffit d’arrêter le traitement si cela est possible ou de changer de molécule pour un résultat similaire. Le professionnel devra ensuite constater l’absence de maladie du cuir chevelu comme le psoriasis, l’eczéma, la dermite séborrhéique ou encore la pelade. Il faut aussi être sûr que la calvitie n’est pas provoquée par un état de stress intense ponctuel après lequel les choses rentrent dans l’ordre d’elles-mêmes quand le patient retrouve sa sérénité. Après un accouchement, un traitement par chimiothérapie ou un affaiblissement suite à une quelconque maladie, les cheveux peuvent également tomber mais le plus souvent ils repoussent naturellement quand le malade a repris ses forces.

Trouver le bon professionnel en cas de chute de cheveux

Lorsque tous les facteurs externes sont éliminés, qu’un traitement de la calvitie doit être envisagé, un bon professionnel du cuir chevelu va ensuite poser un diagnostic précis sur la nature du cheveu, à savoir, sa couleur, son épaisseur et surtout son degré de bouclage parce qu’entre un cheveu lisse, ondulé, frisé ou crépu, la difficulté de greffe capillaire n’est pas la même quand on sait par exemple que le cheveu très frisé continue de s’enrouler sous l’épiderme. Même cette complication supplémentaire par le risque augmenté de sectionnement des greffons dans le cas d’une implantation capillaire, pourra trouver sa solution. Dans ce cas par exemple, une greffe automatisée par le robot ARTAS qui possède une imagerie médicale très performante intégrée, offrira sans aucun doute la meilleure des résolutions pour un résultat optimisé. D’autres cas seront mieux traités par une mésothérapie du cuir chevelu qui stimule le bulbe pour une repousse plus dense et plus régulière. La chevelure peut également être densifiée par une technique de micropigmentation qui permet en même temps de camoufler d’éventuelles cicatrices disgracieuses. Lorsqu’on considère le nombre de paramètres à prendre en compte en cas de perte de ses cheveux, on prend conscience que la démarche la plus importante est certainement celle qui consiste à s’adresser à un centre de soins capillaires disposant de l’ensemble de la technologie contemporaine mais surtout des praticiens qui sont en capacité de les mettre en œuvre efficacement.

Bien choisir les spécialistes pour ses cheveux

Celui ou celle qui veut retrouver une chevelure dense et harmonieuse a tout intérêt à s’adresser à un centre de soins spécialisé où les compétences en présence ont fait leurs preuves. Il ne s’agit pas de se lancer dans des protocoles spectaculaires mais de se tourner vers le protocole en perspective avec son problème personnel et particulier. Un bon centre de soins capillaire comme par exemple The Clinic à Paris dispose d’un environnement sanitaire irréprochable, d’une large gamme d’équipements de dernière génération pour pouvoir offrir aux patients un vrai choix de solutions selon leur problématique propre, et surtout une équipe de spécialistes forts d’une expérience solide et d’une dextérité à toute épreuve. Un bon centre esthétique mettant en œuvre toutes ces technologies non invasives au service du cuir chevelu doit également fournir une information préalable à tout soin qui se doit d’être claire à propos des moyens utilisés mais aussi des probabilités sérieuses de résultats que l’on peut obtenir.

Afficher
Cacher