page hit counter
Dernière nouvelles

Quelques adresses sublimes que les routards visiteront lors d’une vacance en Iran

L’Iran est une destination qu’il faut visiter à tout prix au cours d’un voyage au Moyen-Orient. Ce pays est entouré par le Turkménistan, l’Irak, l’Azerbaïdjan, le Pakistan, l’Afghanistan, l’Arménie, le golfe Persique et la mer Caspienne. Il est très étendu. En effet, cette contrée couvre une superficie d’environ 1 648 195 km². Hormis cela, la Perse regorge d’adresses intéressantes que les bourlingueurs auront la chance de rejoindre, à l’exemple de Téhéran, la capitale. Celle-ci est le chef-lieu de la province du même nom. Elle est située au nord de cet État islamique. Cette commune n’a rien à envier aux grandes métropoles occidentales, car elle dispose d’un dense réseau autoroutier et possède un métro constitué de 5 lignes. En outre, cette municipalité ne permettra pas à ceux qui s’y rendent de s’ennuyer puisqu’elle propose toutes sortes d’occupations distrayantes. Les globe-trotters pourront, par exemple, découvrir des monuments historiques, à l’instar du palais du Golestan. Ce dernier impressionnera les touristes grâce à sa somptuosité. Il fut construit sous le règne de Tahmasp Ier, un monarque appartenant à la dynastie safavide. Par la suite, il a été rénové, à l’époque du roi Karim Khan Zand. Ensuite, cette bâtisse fut réédifiée par HajiAbol-Hassan MémarNavaï en 1865.

vacance en Iran

Ispahan, une destination phare

Après Téhéran, les globe-trotters poursuivront leur voyage Iran en rejoignant Ispahan. Cette ville est située à près de 340 km de la capitale iranienne. Elle était autrefois, sous le règne des Safavides, soit entre le XVIe siècle et le XVIIIe siècle, le chef-lieu de l’Empire perse. Cette municipalité est caractérisée par son sol verdoyant et bien irrigué. Cela apporte un contraste saisissant avec le désert qui l’entoure. Pendant leur passage dans cette commune, les estivants auront l’opportunité de découvrir divers points d’intérêts touristiques, notamment la place de l’Imam. Celle-ci plaira aux routards, car elle est majestueuse et immense. Les vacanciers pourront s’y rendre à toute heure. Ceux qui y vont tôt le matin bénéficieront d’un calme apaisant, tandis que les personnes qui visitent ce lieu le soir seront fascinées en voyant cet endroit s’illuminer. Par ailleurs, ce site est propice au pique-nique et à la promenade.

Kerman, une ville incontournable

Au cours de leur périple sur le territoire iranien, les bourlingueurs ne manqueront pas de faire étape à Kerman. Cette ville est la capitale de la province éponyme. Elle est située au sud-est de cette contrée. Cette localité fut, selon toute vraisemblance, fondée par le roi Ardachîr Ier aux environs du IIIe siècle. Durant leur halte dans cette métropole, les touristes trouveront toutes sortes d’occupations intéressantes. Ils pourront, par exemple, flâner dans le bazar de Kerman afin d’acquérir des objets souvenirs comme des plateaux en cuivre. Les amateurs de marche à pied, quant à eux, n’hésiteront pas à faire une promenade du Kalut. Il est préférable d’effectuer cette excursion en début de soirée, car le coucher de soleil y est magnifique.

Découvrir l’Iran

Il est conseillé de voyager en Iran durant l’automne et le printemps. En effet, la température est idéale pendant cette période et les villégiateurs profiteront pleinement de leur séjour pour faire des promenades. Téhéran, la capitale, est un point de départ idéal pour commencer l’expédition. Les touristes seront surpris par le contraste de la ville. Cette dernière semble être tiraillée entre modernité et conservatisme. Les passionnés d’art et de culture visiteront le somptueux palais du Golestan, un chef-d’œuvre de l’ère kadjare, pour admirer son style architectural exceptionnel. Les Joyaux de la couronne iranienne avec son impressionnante collection de joaillerie et le musée national de l’Iran valent également un détour. Quant aux adeptes du shopping, ils trouveront leur bonheur au Bazar où plusieurs boutiques et ateliers proposant toutes sortes de produits les attendent. Après leur excursion au Téhéran, les globe-trotters iront à Ispahan, une cité située entre la mer Caspienne et le golfe Persique. L’endroit dispose de plusieurs monuments dont le magnifique palais Ali Qâpou, la mosquée de Sheikh Lotfollah et de l’Imam avec sa coupole captivante. Faire un tour dans les lieux tels que la tour aux pigeons, les parcs Zayandeh et Sepahan Shahr ainsi que le quartier arménien de Jolfa avec ses nombreux édifices religieux est aussi une activité à ne pas manquer. Après cela, les vacanciers se rendront à Shiraz, la capitale culturelle du pays. Cette agglomération est réputée pour ses splendides jardins persans comme Afif-Abad et Delgosha ainsi que pour son vin. La citadelle de Karim Khan, les sépultures de Hâfez, de Saadi et de Khwaju Kermani et les vitraux de la mosquée Nasir-ol-Molk font également le renom de cette ville. Pour terminer en beauté le parcours, une balade dans les vieilles ruines de Persépolis, l’un des plus grands sites archéologiques au monde, et dans les colossaux tombeaux de Naqsh-e Rostam est de rigueur.

Faire une aventure en Iran

Afin de donner un cachet d’authenticité à leur voyage, les visiteurs peuvent se lancer dans des aventures qui leur permettront d’admirer le paysage diversifié de l’Iran. Les adeptes de la randonnée seront dans leur élément en sillonnant le mont Damāvand qui culmine à 5 610 m, à 66 km au nord-est de Téhéran. À l’ouest d’Ispahan se dresse le mont Zagros, un véritable terrain de jeux des passionnés du trekking. Quant à ceux qui sont à la recherche d’une excellente station de ski préservée du tourisme de masse, celle de Shemshak avec ses pentes raides et celle de Dizin, réputée pour ses hautes pistes pouvant atteindre jusqu’à environ 3 600 m d’altitude, sauront satisfaire leurs attentes.

 

Afficher
Cacher