page hit counter

Qu’est-ce qu’une puff ?

On les voit dans toutes les rues : les puffs sont partout ! De quoi s’agit-il exactement ? À quoi servent-elles ? On vous dit tout !

 

Lire également : Comment choisir son hôtel à Nice pour un séjour agréable ?

Une puff, c’est quoi ?

 

Une puff est une cigarette électronique que l’on jette après usage. Elle n’est cependant pas à usage unique puisqu’elle comporte un réservoir qui fait généralement 2ml. Les fabricants mettent en avant une capacité de 600 bouffées pour les produits ayant 2ml de e-liquide dans leur réservoir. C’est environ l’équivalent en matière de bouffées de deux paquets de cigarettes, puisqu’une cigarette fait à peu près 15 bouffées. Une puff veut d’ailleurs dire bouffées, ce qui a donné le nom à ce type d’appareil électronique.

A lire en complément : A la découverte du club Toastmasters de Marseille

 

Elle se jette une fois que le réservoir de e-liquide est vide. On ne peut pas le remplir, d’où son caractère jetable. Côté fonctionnement, elle comporte une batterie qui permet de l’allumer. Il n’y a pas de boutons, elle fonctionne automatiquement en aspirant dedans, via l’embout qui se trouve à l’une de ses extrémités. C’est donc un produit très simple à utiliser, qui permet à la personne qui l’a d’avoir une vapeur chargée en nicotine (ou sans nicotine) à portée de main. Le format est très réduit par rapport à une cigarette électronique normale. Il s’agit d’un appareil très léger, qui ne se recharge pas contrairement aux autres modèles qui ne sont pas jetables.

 

Pour qui est faite la puff ?

 

Tout le monde ne peut pas acheter de puff. Déjà, les mineurs en sont interdits, comme c’est également le cas pour les produits au tabac. Les moins de 18 ans ne peuvent pas acheter de cigarette électronique, peu importe leur modèle, jetable ou non. Il faut garder en tête que la puff est un appareil qui est conçu pour les fumeurs. Le but n’est pas d’inciter les jeunes à fumer ou à vapoter, mais bien d’aider les adultes à arrêter de fumer. Toutefois, ses coloris flashy et ses saveurs fruitées ou gourmandes ont tendance à séduire les jeunes. Il s’agit d’un problème qui demande que la prévention soit faite auprès des mineurs, pour leur expliquer les risques de dépendance à la nicotine. L’addiction à la nicotine se fait très rapidement, surtout quand les produits sont très dosés en nicotine. C’est souvent le cas des puffs, puisqu’elles se destinent surtout aux très gros fumeurs.

 

C’est pour aider les très gros fumeurs à arrêter le tabac qu’elles sont fabriquées. Elles contiennent souvent du e-liquide aux sels de nicotine, une forme qui agit très vite. Un dosage de 20mg/ml de nicotine est fait pour un très gros fumeur, qui fumait plus d’un paquet de cigarettes par jour. Il existe souvent d’autres dosages, comme le 10mg/ml pour les fumeurs moyens ou les gros fumeurs qui sont près à réduire leur apport en nicotine. La version sans sel de nicotine se destine aux fumeurs qui ne sont plus dépendants à la nicotine, mais qui ont encore une dépendance psychologique.

 

Les puffs sont à réserver aux très gros fumeurs, qui n’arrivent pas à utiliser une cigarette électronique avec un réservoir à remplir et une batterie à recharger. Même si cette solution jetable est économique par rapport au tabac, elle reste coûteuse par rapport aux modèles rechargeables. D’un point de vue environnemental, elle pose problème car elle équivaut à jeter une batterie par jour. Il est donc recommandé de l’utiliser sur une durée assez courte, le temps d’arrêter de fumer et de se familiariser avec la vape. Il faut également penser à la recycler, en la déposant dans un point de recyclage ou en déchèterie.