page hit counter

La responsabilité d’une agence de voyage et le droit du consommateur

De nombreux voyageurs préfèrent recourir au forfait touristique proposé par une agence de voyage. Elle vend des prestations pour un prix généralement juste. Toutefois, avant de signer un contrat avec un voyagiste, il vaut mieux connaitre la responsabilité de ce dernier, les droits en tant que consommateur et les remboursements possibles…

La part de responsabilité d’un voyagiste

L’agence de voyage a une grande part de responsabilité face au consommateur de leur service. La protection de cette dernière doit se faire à l’optimale. Par ailleurs, le client décide de recourir aux prestations de l’agence après s’être convaincu qu’il en tirera un vif profit. Dans ce cas, cette dernière a pour obligation d’informer à l’écrite le service. Elle apporte une grande précision sur les conditions d’annulation d’un gite la réunion par exemple ou du séjour. L’organisme informe aussi sur le franchissement des frontières si cela est nécessaire.

Lire également : Cordes pour Alto : Maîtriser les bases pour bien les choisir

L’engagement se fera donc par écrit. Avant de signer, le voyageur doit savoir qu’un forfait touristique est composé de deux opérations au minimum, à l’instar : du transport, du logement, mais aussi des excursions, d’un service de croisière, etc.

Les mentions dans un contrat avec une agence de voyage

Le contrat mentionne principalement 27 éléments tels que le mode d’hébergement. S’il s’agit d’une gite la reunion, il faudra le préciser. L’agence informe de manière authentique aussi le niveau de confort de celui-ci. Parmi ces 27 informations obligatoires, la compagnie aérienne est à indiquer. Le consommateur est en droit de se rétracter sur une période de 7 jours après l’émargement.

Lire également : Importance des égéries dans le marketing

Le système de paiement et l’éventuelle majoration du prix du forfait touristique

Il existe des modalités de règlement lié au paiement du forfait touristique. La première tranche du versement n’excède pas les 70 % du prix. La dernière ne peut pas être inférieure à 30 %. Durant les 30 jours avant le départ, certaines agences de voyages appliquent une majoration du tarif. Cela est souvent dû à l’augmentation soudaine du prix du carburant. Le client par contre a le droit de résilier le contrat. Le voyagiste est tenu de rembourser les montants versés dans leur intégralité.

agence de voyage

En cas d’une non-exécution ou mauvaise qualité des prestations

Si dans le consommateur constate qu’un restaurant la reunion ou un hébergement ne présente pas une bonne qualité de service comme prévue, l’agence en est le seul responsable. Elles peuvent allouer au client des dommages et intérêts. Idem s’il y a une non-exécution des prestations mentionnées dans le contrat.