page hit counter

Les villes qui attirent le plus les propriétaires de maisons secondaires en France

C’est un sondage paru mi-avril et réalisé par Explorimmo qui nous l’apprend. Les résidences secondaires ont de nouveau de beaux jours devant elles en France. Les français semblent en effet séduits par ce mode de vacances, et les départs pour des destinations lointaines semblent reculer. On préfère investir et se sentir chez soi, tout en s’accordant un patrimoine et en offrant des vacances au grand air à ses enfants.

Une maison sur le littoral Breton, à Biarritz ou dans le bassin d’Arcachon

Ce sont les destinations phares, celles qui attirent le plus. En effet, la Gironde et la Bretagne sont très prisées pour les résidences secondaires.

A lire en complément : Dans quelles occasions opter pour un pot commun ?

Mais face à la demande, le nombre d’habitations reste faible. La plupart se dirigent alors vers un constructeur de maison spécialisé sur le littoral, comme celui-ci, afin de trouver la maison secondaire qui leur corresponde.

Le cadre de vie, la gastronomie, et les services de proximité sont les principaux vecteurs de cet attrait pour ces villes spécifiques. Pour le bassin d’Arcachon , cet article précise que la présence de l’océan, et celle des forêts de pins est un atout de poids.

A découvrir également : Entreprises, gagnez en dynamisme avec une application mobile de suivi de flotte

Une baisse des prix qui reste très légère

Les prix baissent en ce qui concerne les vieilles demeures, néanmoins, il ne faut pas s’attendre à des prix bradés. Comptez tout de même plus de 510 000 euros pour une maison à Biarritz. Dans d’autres régions, les prix ont même augmentés. C’est le cas notamment de la Corse où le prix des appartements s’envole.

On est bien loin de ce que la plupart des français exigent, puisque à plus de 50%, ils souhaitent obtenir une maison dans ces villes recherchées pour un budget inférieur à 150 000 euros. Une somme dérisoire au regard des demeures de prestige et de la forte demande dans ces lieux touristiques.

Une montée en puissance des villes qui jouxtent les cités balnéaires

Une bonne nouvelle pour les lieux jouxtant les villes balnéaires, puisque c’est sur celles-ci que se retranchent la plupart des personnes qui n’ont pas les moyens d’investir dans l’immobilier sur les citées les plus cotées d’entre elles.

Attention néanmoins à ce que ces petites stations balnéaires ne deviennent pas aussi recherchées que leurs aînées, sans quoi les prix risquent rapidement de s’aligner. On peut ainsi penser à Saint Jean de Luz, qui fait partie des 10 villes dans lesquelles les français aimeraient faire construire leur maison secondaire, et qui au départ, vivait dans l’ombre de Biarritz. Ou bien encore à Trouville, où l’immobilier est aussi onéreux qu’à Deauville.