page hit counter
Dernière nouvelles

Comment choisir sa pointure de patin ?

Le patinage est un jeu sportif très amusant qui prend de plus en plus d’ampleur. Adapté pour la fonction cardiovasculaire, il constitue le meilleur moyen de s’adonner au jeu et si possible de réapprivoiser l’hiver. Il permet aux muscles de se réchauffer et rétablit la pression artérielle quand on commence doucement pour après augmenter petit à petit le rythme. Mais, il est important de savoir choisir la pointure idéale pour éviter les inconforts et les risques de craquement.

Comment choisir la taille de ses patins ?

Il est primordial de veiller au choix de la pointure de ses patins. Il n’est pas conseillé de prendre des patins plus grands en prétextant que l’enfant grandira avec. Car une paire de patins qui est mal ajustée crée l’inconfort et le découragement et surtout ne donne pas le résultat escompté. Ainsi, les pointures de patins sont déterminées en considération de deux facteurs importants que sont la largeur et la longueur du pied. Pour assurer un bon confort dans le patin, essayez de retirer la semelle et tenez-vous debout en plaçant le talon à l’extrémité de la semelle. Si c’est réellement votre pointure, le pied ne dépassera pas en largeur et il y aura un espace semblable à celui des doigts entre le bout du pied et le bout de la semelle.

Quel que soit le patin, il est important de tenir compte du confort, du poids du patineur, de la longueur et de la largeur du pied du patineur, de la force de la cheville et du niveau pour faire son choix. Ainsi, le patinage se fait de façon agréable sans aucune contrainte.

Quels sont les différents types de patins ?

Il existe essentiellement trois différents types de patins : les patins artistiques, les patins de hockey et les patins de course ou de vitesse.

Le patin de hockey a l’apparence d’une botte de sport avec ses lames plus ou moins de même longueur que la botte suivie d’une incurvation à l’avant et à l’arrière. Il permet donc au patineur de se déplacer aisément dans toutes directions.

Le patin artistique à la différence du patin de hockey a des pics formés généralement d’acier ou d’aluminium au bout avec une lame formée d’acier qui dépasse légèrement la longueur du pouce situé à l’arrière de la botte. Les patins artistiques permettent de soutenir la cheville à travers la rigidité que fournissent les couches de cuir à base desquelles ils sont fabriqués. Sa lame est incurvée pour donner la possibilité au patineur de faire de petits ajustements équilibrés et la répartition du poids.

Comment entretenir ses patins ?

Les patins étant les seuls outils de travail du patineur, ils doivent être entretenus comme il se doit. De ce fait, en dépit du bon choix de la pointure, un entretien adéquat s’impose. Pour l’entretien, il faut laver les patins délicatement en prenant soin de retirer les lames et de bien les sécher.

Aussi, il est important de faire aiguiser les lames au moins 15heures après utilisation. Dès que la lame est bien aiguisée, elle rend faciles les mouvements de patinage. Par contre si le patin est mal aiguisé, il risque de faire déraper le patineur.

Afficher
Cacher