page hit counter
Dernière nouvelles

PVC, bois, aluminium: quel type de châssis choisir?

PVC, bois, aluminium: quel type de châssis choisir?

Vous êtes sur le point de faire le grand saut? Vous comptez prochainement vous lancer dans la construction de votre future habitation? Vous êtes en train de peaufiner les derniers détails, parmi lesquels figurent le choix des châssis? Si l’on entend régulièrement parler de châssis en bois, en PVC ou encore en aluminium, saviez-vous que d’autres possibilités s’offrent également à vous? Pour quel type de châssis est il conseillé d’opter? Quel matériau est le moins cher? Quelle solution est la plus pratique? Ensemble, faisons le point. 

Abordons dans un premier temps les châssis les plus connus, à savoir les châssis en PVC, en bois et en aluminium.

Châssis en PVC

Le PVC est le matériau plastique le plus utilisé par les menuisiers. Son principal avantage réside dans sa facilité d’entretien puisqu’un simple lavage régulier suffit. Notons également sa durabilité ainsi que son caractère recyclable. En outre, il est possible de décliner les châssis en PVC en de nombreux tons.

Côté inconvénient, citons son caractère artificiel ainsi qu’un coefficient de dilatation thermique élevé. En d’autres termes, cela signifie que le PVC est sujet aux fluctuations de température. Il convient donc d’en tenir compte lors de la construction des ouvertures au moment du gros oeuvre.

Châssis en bois

Ce produit naturel, en plus de disposer d’un bon indice d’isolation, a l’avantage d’être relativement bon marché tout en participant à la régénération des forêts.

Il nécessite cependant un entretien plutôt conséquent. Puisque naturel, les châssis en bois peuvent également afficher quelques imperfections…

Châssis en aluminium

Recyclable, durable et inaltérable, le châssis en aluminium convient tout particulièrement aux bâtiments contemporains, beaucoup moins aux bâtiments rustiques… Notons toutefois son prix, non négligeable, ainsi que son manque de souplesse.

Mais il existe d’autres possibilités que celles évoquées ci-dessous. Sachez qu’il existe également des châssis en polyuréthane, en acier ou encore en fibre de verre.

Châssis en polyuréthane

Le polyuréthane présente l’avantage de ne pas attirer les poussières, son entretien est donc relativement aisé. Il dispose également de performances thermiques et acoustiques plutôt bonnes. Plus cher que l’aluminium, par exemple, il se montre également moins résistant face aux rayures que ce dernier.

Châssis en acier

La solidité du châssis en acier est son avantage premier. Ce type de châssis se décline en de nombreuses formes et se montre assez résistant au feu ainsi qu’aux tentatives d’effraction. Puisque onéreux, les ménages sont peu nombreux à y avoir recours.

Châssis en fibre de verre

Les châssis en fibre de verre tendent actuellement à se développer à l’étranger. La technique étant relativement neuve, il n’est pas encore possible d’en déterminer avec certitude les points forts et les points faibles.

En PVC, en bois, en aluminium, en polyuréthane, en acier ou en fibre de verre: vous avez donc l’embarras du choix! Depuis peu, le marché de la menuiserie constate également l’apparition de châssis composites. Il s’agit-là de mélanger deux matériaux différents (par exemple: le dormant d’une fenêtre en PVC et l’ouvrant en aluminium). Voilà qui ne devrait pas vous simplifier la tâche…

Vous êtes perdu? N’hésitez pas à vous tourner vers un professionnel du métier! Ce dernier sera plus à même de vous conseiller: www.delheztoitures.be.

 

Afficher
Cacher