page hit counter
News Ticker

Jouer aux petites voitures… à l’age adulte

Quel homme ne se souvient pas d'avoir un jour fait rouler de petites voitures métalliques au sol et passé ainsi des heures, à genoux par terre, à imiter le bruit des moteurs en se racontant des histoires extraordinaires ? Qui n'a jamais été le héros d'une histoire, qu'enfant il se racontait tout en se mettant en scène dans le rôle du héros bravant mille dangers au volant d'une automobile filant à vive allure à travers les décors d'un film ? Enfin qui n'a jamais secrètement souhaité pouvoir le refaire un jour, en oubliant tout de ses responsabilités et de ses obligations de grande personne ?

Ne jamais quitter l'enfance

Certaines personnes choisissent par exemple de ne jamais quitter l'école. Sitôt leurs études finies ils s'empressent de retourner chez les écoliers. Certes c'est pour y travailler en tant qu'instituteur ou qu'éducatrice, mais alors ne le font-ils et ne le font-elles que pour passer de l'autre côté du bureau ou bien pour y prolonger de longues années encore leur présence dans le monde de l'enfance ? De même certains adultes font le choix d'avoir très tôt des enfants, et c'est précisément eux que l'on retrouve, la vingtaine à peine entamée, à jouer aux voitures radio-commandées, dans les squares et les parcs de jeux, sous prétexte de vouloir y accompagner leur descendance.

Retrouver le goût de l'enfance

Certains adultes sont les premiers à sauter dans l'eau, lorsqu'ils arrivent, en famille, en vacances sur la côte et ce sont souvent les mêmes que l'on retrouve à organiser la construction de châteaux de sable qu'ils vont superviser avec ardeur une après-midi durant. Ce seront d'ailleurs certainement eux qui seront les premiers à apercevoir le glacier ou encore le vendeur de churros ou de chichis qui déambule en pleine chaleur sur les plages et qui se précipiteront sur lui pour lui acheter une marchandise pleine de sucres et de graisse. On retrouvera d'ailleurs souvent ces mêmes adultes s'extasiant devant les vitrines de Noël et adressant des saluts aux Pères Noël de service dans les grands magasins. Est-ce que sont là de véritables adultes ? Le doute est permis.