page hit counter
News Ticker

Les critères pour choisir son bois de chauffage

Pour avoir une maison écologique à tous les points de vue, vous envisagez d’installer une cheminée ou un poêle à bois ? Vous vous demandez quel bois utiliser ? Sachez déjà que tous les bois de chauffage ne produisent pas le même rendement. Connaitre les différences qu’il existe entre les essences de bois peut vous permettre d’améliorer votre rendement thermique et de faire des économies.

Le taux d’humidité pour votre bois de chauffage

Le bois encore humide brûle mal. En raison d’une demande de plus en plus forte, des fournisseurs peu honnêtes essaient de le dissimuler dans leur livraison. Résultat : une partie de l’énergie se perd en vapeur d’eau réduisant ainsi de moitié la quantité de chaleur fournie. En plus, le bois humide encrasse les installations et représente un facteur de pollution de l’air et des poumons.

Pour un bon rendement de votre poêle, utilisez du bois avec un taux d’humidité inférieur à 20%. Le bois sec est facilement reconnaissable. En effet, les bûches de bois sec ont des extrémités grisées et de petites fentes. Vous pouvez aussi vérifier l’humidité du bois que vous utilisez avec un testeur ou demander tout simplement à savoir à quel moment le bois a été coupé. Les arbres coupés en hiver présentent moins de sèves que ceux coupés au printemps. Au cas où vous disposez de bois humide, stockez-le à l’abri pendant au moins deux ans et demi.

Les essences à utiliser

A quantité de bûches égales et à même taux d’humidité, les essences de bois ne fournissent pas forcément la même quantité de chaleur. On classe généralement les essences de bois en trois catégories en fonction de leur pouvoir calorifique. Les essences de bois contenues dans la première catégorie fournissent une énergie équivalente à 2000kWh/m3. On y retrouve des essences telles que le chêne, le charme, l’érable, le frêne, le hêtre, l’orme. Dans la deuxième catégorie, on retrouve des espèces telles que l’acacia, le châtaigner et les fruitiers. Ces essences de bois fournissent en moyenne 1700kWh/m3. Le troisième groupe compte les résineux, le peuplier, le bouleau, le platane. Ils fournissent autour de 1600kWh/m3.

Bois de chauffage, les dimensions des bûches

La longueur de vos bûches devra être en fonction de vos foyers. Généralement, les dimensions varient de 20 à 50cm. Les bûches plus courtes sont plus chères en raison du temps et de la main-d’œuvre nécessaires à leur traitement. Si vous êtes plutôt en forme physique, débiter et fendre du bois avec une scie ou une tronçonneuse ne vous poserait aucun problème. Vous pouvez donc acheter des bûches de 1m ou de 2m.

Le bois compressé, un excellent bois de chauffage

Le bois compressé est issu des sous-produits de l’industrie du bois. Il est écologique car il n’a subi aucun traitement chimique. Il est composé de copeaux et de sciures. Le bois compressé est obtenu après un processus qui inclut le broyage des copeaux et des sciures, le passage du produit broyé par des briqueteuses et un compactage. Il est séché à une température de 80 à 85°C.

Le bois compressé est reconnu comme le meilleur bois de chauffage. En plus d’être écologique, il a une combustion plus lente que les bûches traditionnelles. Le bois compressé se décline sous deux formes pour le chauffage domestique : les bûches de bois compressées et les granulés de bois.